Vincent Peillon : soutien en ligne pour les élèves de 6e

Clément Solym - 12.12.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Vincent Peillon - Soutien scolaire - Enseignement numérique


Demain le ministre de l'Éducation va présenter sa stratégie numérique pour l'école. On connaît d'ores et déjà quelques-unes des mesures qui seront proposées dans le cadre projet de loi quinquennal. Ce projet sera présenté en conseil des ministres fin janvier. Le numérique occupe une place de choix dans ce projet qui a pour but de faire passer l'Éducation nationale à la vitesse supérieure question nouvelles technologies.

 

Vincent Peillon

Parti socialiste, CC BY-NC-ND 2.0

 

 

Dans une interview accordée au Nouvel Observateur de ce mercredi, le ministre a annoncé son intention de proposer « une offre numérique de soutien scolaire. » Dans un premier temps, celle-ci ne concernera que 30,000 élèves de sixième issus des zones d'éducation prioritaire.

 

M. Peillon affirme : « il n'y a pas de raison que le soutien soit réservé aux élèves dont les parents peuvent payer des prestataires privés. Le numérique est un outil fantastique qui permet de mieux travailler en classe et qui redonne du plaisir à apprendre. » Se dirigerait-on vers une éducation toute numérique ?

 

Cette initiative suppose bien évidemment un certain nombre d'investissements pour mettre à niveau l'équipement et former les enseignants à ces nouvelles méthodes. Dans le cadre de ce soutien scolaire à distance, un service public de l'enseignement numérique devrait être créé.

 

Question équipement, Vincent Peillon a été clair lundi sur RMC en affirmant : « Je souhaite que chaque élève ait un ordinateur ou une tablette devant lui  d'ici la fin du quinquennat. » C'est tout le mal qu'on lui souhaite.