Vincent Peillon va écouter les doléances des directeurs d'école

Clément Solym - 26.10.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - direction - écoles - primaires


Avec un projet de refondation de l'école faisant en grande partie porter ses efforts sur le primaire, Vincent Peillon est bien obligé de prendre en considération le mécontentement quasiment général des directeurs d'école.

 

C'est dans ce cadre que le ministre a fait savoir que des négociations s'ouvriront au début de l'année 2013 pour repenser les conditions de travail de ces enseignants multitâches, rapporte l'AFP.

 

L'un des principaux syndicats du primaire, le SE-Unsa, avait récemment fait remonter les résultats de son enquête auprès des directeurs d'école (voir notre actualitté). Un profond malaise apparaissait clairement chez les personnels qui exerçaient la double fonction d'enseigner et de gérer la partie administrative du fonctionnement des écoles primaires.