medias

Violente charge de Kamel Daoud contre Erdogan, de passage en Algérie

Fasseur Barbara - 27.02.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - Kamel Daoud Erdogan - Erdogan Turquie - Algérie Turquie Président


On ne peut pas dire que le journaliste algérien, Kamel Daoud, ait été enthousiasmé par la visite du président turc, Recep Tayyib Erdogan. Ce lundi 26 février, Erdogan entamait sa nouvelle tournée africaine. Il démarrait par l’Algérie, avant de visiter la Mauritanie, le Sénégal pour finir par le Mali. 


 

Lors de sa visite à Alger, le président turc a été accueilli par une lettre ouverte de l’écrivain lauréat du Goncourt du premier roman pour Meursault, contre-enquête et journaliste algérien Kamel Daoud. La missive, relayée par le Huffington Post, exprimait sans langue de bois toute l’animosité de ce dernier envers le représentant du pouvoir turc.

 

Malgré le désir exprimé par Erdogan de « donner un nouvel essor aux relations économiques » entre la Turquie et l’Algérie, au vu des récents évènements faisant reculer la liberté d'expression, il n’était clairement pas le bienvenu. 

 

Dès les premières phrases de sa lettre ouverte, Kamel Daoud fait bien comprendre qu’il n’est pas prêt à l’accueillir pour ses deux jours de présence sur le sol algérien : « Au nom de ceux que vous avez tués, emprisonnés, torturés, Erdogan, vous n'êtes pas le bienvenu ! Non Erdogan vous n’êtes pas le bienvenu en Algérie. »

 

Rappelons que la mosquée Ketchaoua d’Alger a pu être entièrement restaurée grâce à des fonds turcs. L'auteur ne cache pas sa méfiance envers ce mouvement turc et est connu pour sa position vis-à-vis de l'islamisme. Il accuse d’ailleurs Erdogan de soutenir la montée de l’Islam en Turquie et affirme que l’Algérie ne se laissera plus faire : « Cela se fait en douceur aujourd’hui, en soutenant des partis islamistes chez nous, en offrant des cadeaux par le biais de vos entreprises, en noyautant le tissu associatif, en contrôlant des mosquées. »

 

En plus de s’appuyer sur la longue histoire de son pays vis-à-vis de la colonisation ottomane, il répète que l’Algérie « a déjà payé son tribut de sang et de larmes à ceux qui voulaient nous imposer leur califat ».
 

Ahmet Altan : le PEN Club français enjoint la Turquie
de protéger la liberté d’expression


L'auteur prend soin d'aligner les vérités irréfutables pour dénoncer les choix et affiliations politiques d’Erdogan, qui arrange personnellement le dirigeant plutôt le pays qu’il dirige : « Vous pleurez avec la victime dans le Proche-Orient et vous signez des contrats avec son bourreau. »

Après avoir plaint « la belle Turquie », Kamel Daoud termine sur des accusations fortes : « Vous n’êtes pas en terre conquise. Comme vos ancêtres qui nous ont colonisés, vous ne prendrez pas racine ici. Seulement une illusion de conquête. Comme tous les colons. »



Commentaires

raspberry Les envolees literraires de Mr Daoud avec son style d'ecrivain et une pointe d'histoire n'ont accueilli personne a sa descente d'avion et n'apporte rien au debat pusiqu'il y en a pas. Aucune menaces de destabilisation Turque par le biais des Islamistes venant d'une nation laique comme la Turquie. L'Islamisme dailleurs est rampant en Algerie. C'est bien le premier ministre Algerien qui a recu Mr Erdogan et la visite etait importante au niveau du business. Le reste c'est du pipeau.
Le fait que l'islamisme est partout en Algérie n'implique pas que l'on ne fasse rien ou que l'on ne dise rien! Kamel Daoud fait son travail en rappelant qu'Erdogan n'a fait justement qu'affaiblir ce que la Turquie avait gagné dans son histoire: la laïcité! Il est donc de se décrisper un peu et commencer à acceuillir avec un peu plus de générosité et de compréhension les hommes et les femmes qui essaient d'apporter un peu d'air (laïque et tolérant) à tous ceux qui en ont ras-le-bol de l'immixtion du religieux dans leur vie! Laissez aux gens la liberté de croire ou de ne pas croire est aujourd'hui un élément-clé de la survie de l'humanité,

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.