Voyage en monde musulman : les gays virent pervers

Clément Solym - 14.07.2009

Patrimoine et éducation - Scolarité France - voyage - monde - musulman


Histoire d'en rire, avant même d'en pleurer, ce petit tracas de traduction survenu avec le livre Gay Travels in the Muslim World. Un paradoxe à lui tout seul ? Pas seulement. Paru le 6 décembre 2007, le livre vient enfin de voir le jour dans sa version en arabe, pour le plus grand plaisir de Michael Luongo, son auteur.

Sauf que le traducteur, soucieux d'objectivité a consciencieusement remplacé toutes les occurrences du terme « gay », par l'ancien terme arabe qui désigne les homosexuels, mais signifie également « pervers », explique l'auteur.

Qui sait quel accueil on lui réservera alors lors de la tournée de promotion en Israël, au Liban ou encore en Jordanie, alors que le voyage est justement prévu, au Moyen Orient pour octobre ? « Jusqu'à présent, j'ai évité la fatwa, mais on m'a dit que les Talibans avaient créé un site net pour condamner le livre. Or avec ce nouveau titre, qui sait ce qui se passera ? Qui a besoin d'une telle promotion lorsque l'on se rend déjà en terrain hostile ? »

Or, après avoir demandé à son éditeur arabe de faire changer le mot en question, et avoir essuyé un refus, il se retrouve avec un livre dont la promo va être complexe à assurer. Cela dit, Luongo ne se dégonfle pas : il présentait samedi dernier son point de vue, photos à l'appui de Buenos Aires, qu'il aura qualifié de « destination gay n°1 de l'Amérique latine ».