Wikipedia a perdu des dizaines de milliers de contributeurs : inquiétudes

Clément Solym - 25.11.2009

Patrimoine et éducation - Scolarité France - wikipedia - perdre - dizaines


Ils sont en grande partie volontaires et bénévoles et c'est grâce à eux que l'encyclopédie Wikipedia en ligne fonctionne : ils vérifient les articles, les modifications apportées et les changements opérés sur les articles. Et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sauf que la version anglaise de l'encyclopédie vient de subir une perte sévère après que 49.000 volontaires ont quitté leur poste au cours des trois premiers mois de l'année 2009. Ils furent dix fois moins nombreux l'an passé durant la même période.

Avec 325 millions de visiteurs par mois, l'encyclopédie n'en est plus à ses balbutiements et la création de Jimmy Wales est devenue le cinquième plus populaire des sites sur la toile. Cependant, le risque est grand pour l'encyclopédie : sans les bénévoles qui prennent part au perfectionnement quotidien du site, c'est tout l'édifice qui est menacé.

Pour Felipe Ortega, analyste, on se trouve encore loin de cette extrémité, mais « si les tendances négatives se poursuivent, on pourrait se retrouver dans cette situation ». Particulièrement inquiétante... Mais d'où provient cette vague de départs sûrement pas liée à un licenciement économique ?

C'est que l'état d'esprit des premières années s'étiole et que les contributeurs, autant que les modérateurs, ne sont plus dans la même ambiance. « Les articles sont très étroitement contrôlés par d'autres personnes aujourd'hui, ce qui rend difficile la contribution. » Ainsi s'en vont alors les fidèles qui prenaient part à la vie de l'encyclopédie et alimentaient les articles ou en créaient de nouveaux.

Toute cette 'lourdeur' inexistante quelques années auparavant, est d'autre part considérée comme irritante et inutile par de nombreux contributeurs qui croient en la libre modification. Cette frustration se heurte à ce que jadis, l'absence de règles et l'autorégulation avaient fait la gloire et la popularité de Wikipédia.