15 livres jeunesse qui méritent d'être traduits dans toutes les langues

Antoine Oury - 27.03.2018

Prix littéraires - livres jeunesse lectures - livre jeunesse à lire - lecture jeunesse


En marge de la remise des prix Hans Christian Andersen 2018, le jury de professionnels, particulièrement impressionné par les œuvres des auteurs sélectionnés, propose une liste de 15 ouvrages qui méritent absolument d'être traduits en toutes les langues, rien de moins. Les titres suivants sont donc à découvrir, et certains sont d'ores et déjà disponibles en français...


Reese making friends
(photo d'illustration, Donnie Ray Jones, CC BY 2.0)
 
Chance : certains livres de la liste existent déjà en français, mais il reste encore de la place pour faire découvrir les autres.
 

The Nest, écrit par Kenneth Oppel (Canada), publié par Harper Collins

Simple, écrit par Marie-Aude Murail (France), publié par l’école des loisirs

Malka Mai, écrit par Mirjam Pressler (Allemagne), publié par Gulliver

Ziba Sedayam, écrit par Farhad Hasanzadeh (Iran), publié par Kanoon

Duel, écrit par David Grossman (Israël), publié par Bloomsbury. Traduit en français par Sylvie Cohen : Duel à Jérusalem, Le Seuil, 2005

Fuori fuoco, écrit par Chiara Carminati (Italie), publié par Bompiani. Traduit en français par Bernard Friot : Hors-champ, La Joie de Lire, 2017

The Duck in the Gun, écrit par Joy Cowley (Nouvelle-Zélande), publié par Walker Books

Ropotarna, écrit par Peter Svetina (Slovénie), publié par Miš založba

Barro de Medellín, écrit par Alfredo Gómez Cerdá (Espagne), publié par Edelvives

Kan du vissla Johanna? écrit par Ulf Stark (Suède), publié par Bonnier Carlsen. Traduit en français par Elizabeth Brouillard, Tu sais siffler, Johanna?, Casterman, 2004

Tschipo, écrit par Franz Hohler (Suisse), publié par DTV. Traduit par Génia Catala, Chipo, La Joie de Lire, 2010

O monster eet me niet op! illustré par Carll Cneut (Belgique), écrit par Carl Norac, publié par De Eenhoorn. Traduit en français, Monstre ne me mange pas, Casterman, 2006

Jane, le Renard et Moi, Jane, illustré par Isabelle Arsenault (Canada), écrit par Fanny Britt, La Pastèque, 2012.

Boku no koe ga kikoemasuka, illustré et écrit par Seizo Tashima (Japon), publié par Doshinsha

Le Oiseaux, illustré par Albertine (Suisse), écrit par Germano Zullo, publié par La Joie de Lire


Pour 2018, les lauréats des Prix Hans Christian Andersen sont Eiko Kadono (Japon) pour l'écriture et Igor Oleynikov (Russie) pour l'illustration.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.