Christelle Dabos remporte le concours du Premier Roman Jeunesse Gallimard

Lauren Muyumba - 04.06.2013

Prix littéraires - concours - auteure - gallimard jeunesse


Le concours du Premier Roman Jeunesse a vu le jour l'année dernière. Lancé au printemps 2012 par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama, l'évènement s'est perpétué en 2013, et son succès aussi : 1362 textes ont été envoyés. Nombreux ont été ceux qui ont concrétisé leur rêve d'écrire pour les enfants.

 

 

 

70 % des participants étaient des femmes et 55 % étaient collégiens, lycéens ou étudiants. Christelle Dabos a relevé le challenge. Un beau début qui se finalise par une publication : "La Passe-miroir" sera en librairie dès le 6 juin 2013.

Parmi les trois romans finalistes, celui de Christelle Dabos a rapporté 7 voix sur les 10 membres du jury composé de : 

Michel Abescat, rédacteur en chef, Télérama
Jean-Philippe Arrou-Vignod, auteur
Christine Baker, directrice éditoriale, Gallimard Jeunesse
Rémy Ehlinger, directeur de la Librairie Coiffard à Nantes
Timothée de Fombelle, auteur
Natacha de Menditte, libraire jeunesse à la Librairie Kléber à Strasbourg
Thierry Laroche, éditeur, Gallimard Jeunesse
Hedwige Pasquet, présidente, Gallimard Jeunesse
Monique Younès, chroniqueur culture, RTL

 

La Passe-Miroir est en fait le titre d'une saga dont elle a écrit le tome 1 : Les fiancés de l'Hiver. Dans ce roman fantastique (69 % des manuscrits reçus étaient de ce genre), le lecteur peut découvrir le caractère et les pouvoirs de l'héroïne de la saga. Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs.

 

La jeune auteure de 33 ans ne compte pas s'arrêter là : elle a commencé à écrire cette histoire pendant l'été 2007 et a déjà rédigé le tome 2 et le tome 3. Actuellement, elle écrit le tome 4. "Mais il faudra les retravailler". Tout comme elle avait déjà retravaillé le tome 1 pour le concours. La jeune femme reste très modeste en avouant qu'elle n'aurait pas osé s'inscrire d'elle-même, "par timidité et manque de confiance". Elle avait découvert l'information sur le site de la communauté littéraire Plume d'Argent. "J'ai été encouragée par les membres de la communauté et par mon compagnon".

 

Pour ce premier tome, Christelle Dabos n'a pas hésité à verser une bonne dose de suspense : Pourquoi la jeune fille doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Ophélie est fiancée à Thorn, qui vient du puissant clan des Dragons. Elle ne tardera pas à devenir le jouet d'un dangereux complot.

 

L'idée de cette histoire lui est venue à l'esprit en se promenant dans un bois : "un visage m'est apparu et il s'est étoffé au fil du temps". Ce n'est pas un hasard. À propos de miroir et de visage, le récit ne serait-il pas le miroir de sa propre histoire ? Christelle Dabos a subi une opération au visage. Écrire, "ça m'a permis de me reconstruire". Pendant un certain temps, elle a été isolée socialement. Mais "il faut voir ce qu'il y a de positif, des évènements inattendus peuvent émaner de choses négatives".

La Passe-Miroir est une histoire qui s'adresse "aux adolescents et aux jeunes adultes. Même si des adultes aussi ont beaucoup aimé", explique l'auteure.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.