Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Le Prix Gulli 2016, la sélection !

Fred Ricou - 15.09.2016

Prix littéraires - prix - gulli - marie desplechin


5e édition du Prix Gulli du Roman. Créé en 2012, le Prix Gulli a su s'imposer dans le paysage éditorial français. Premier prix jeunesse (à notre connaissance) lancé par une chaine de télévision française dédiée au jeune public, il a su décerner chaque année un prix à un roman fort et intelligent. L'an dernier, le grand gagnant était Dans les yeux d'Anouch de Roland Godel.

 

 

Toutes les années, le jury change de tête. Seules sa présidente Michèle Reiser et la directrice déléguée du Pôle TV de Lagardère Active, Caroline Cochaux restent.

Alors que l'an dernier, le parrain du prix était l'animateur Antoine de Caunes, il est remplacé cette année par une auteure jeunesse bien connue de tous les publics, jeunesse comme adulte, Marie Desplechin.

 

Cinq livres pour les 8-14 ans, tous édités en 2016 et de langue française sont les trois critères de choix qui laissent après le genre libre :

 

Agatha par Françoise Dargent (Hachette romans)

Qui était Agatha Miller, « cette petite fille à l'air si sérieux avec ses grosses boucles blondes » dont Agatha Christie écrit dans la préface de son autobiographie rédigée à l'âge de 75 ans : « je suis toujours la même personne » ? C'est ce qu'a voulu savoir l'auteure de ce roman dédié à l'enfance et à l'adolescence de la célèbre « reine du crime », période pendant laquelle sa vocation serait née. Perte très jeune d'un père aimant, voyage en Égypte, pensions parisiennes de jeunes filles, premiers émois et rêves d'émancipation…

 

Le complexe du papillon par Annelise Heurtier (Casterman)

Mathilde, 14 ans, des parents très occupés par leur exploitation agricole et peu expansifs et une grande mère adorée qui vient de disparaitre. Mathilde et sa passion pour la course à pied qui lui permet de s'évader de son quotidien un peu morne et de son chagrin, mais qui lui façonne un corps qu'elle déteste. Tout doucement, sans s'en rendre compte, Mathilde, va tenter de devenir papillon, quitte à se mettre en danger...

 

L'Éveil par Jean-Baptiste de Panafieu (Gulf Stream éditeur)

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l'intelligence des animaux. À travers le monde, l'épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires. Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s'inversait ? Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

 

Le goût sucré de la peur par Alexandre Chardin (Magnard Jeunesse)

Louise, 10 ans, découvre que son frère aîné Joseph et sa bande préparent une mystérieuse expédition. Hors de question qu'elle n'en fasse pas partie ! La voilà donc embarquée vers le jardin de celle que tout le monde appelle « L'Ortie » : une vieille dame dont la mine inquiétante et la maison sinistre terrorisent les enfants depuis des générations. Mais Louise n'est pas très à l'aise. Et si cette dame n'était pas la sorcière que chacun semble vouloir qu'elle soit ?

 

Théo, chasseur de baignoires en Laponie par Pascal Prévot (Rouergue)

Le comte Krolock Van Rujn a un gros problème... Une des baignoires de son immense château en Laponie est redevenue sauvage et sème la terreur parmi ses habitants. Heureusement pour lui, il existe une personne pouvant l'aider : le père de Théo qui est le plus célèbre, le plus redouté, le plus incroyable chasseur de baignoires au monde !

Théo l'accompagne dans cette mission particulièrement périlleuse. Et il ne va pas le regretter !

 

Le jury se compose d'autres personnalités :

Marguerite Abouet , Pascal Charvet, Gérard Collard, Julie Gavra, Tobie Nathan et Eva Roque. Un jury éclectique, comme chaque année, peut-être un peu moins « people » que les autres.

 

Rendez-vous donc le 29 septembre prochain pour les délibérations !



Les histoires sans fin