medias

Le prix Imaginales des collégiens est adressé à …

Fanny Robin - 04.05.2012

Prix littéraires - Imaginales - Prix collégien - 2012


Non non gardons un peu le suspense … Et pendant ce temps -là, vous allez rester sages comme des images … d'Epinal. Voilà maintenant que mon jeu de mots est placé, je peux vous parler des Imaginales d'Epinal et promis sans faire de blague.
 
Mais qu'est-ce que c'est les Imaginales et qu'est-ce qu'on y trouve ? Les Imaginales c'est un salon littéraire qui se déroulera du jeudi 31 mai au dimanche 3 juin prochain et la meilleure définition est sûrement celle apportée par leur site internet officiel :«Fantasy, roman historique, science-fiction, fantastique… Mais, c'est quoi tout ça ? En trois mots : tout ce qui ne relève pas du réalisme ou du roman psychologique. Aux Imaginales, on ne trouvera donc pas d'auteur qui ne raconte pas d'histoire ! Pas de récit autobiographique non plus…».
 

 

Même si cette 11ème édition ne démarre que le jeudi 31 mai, la fête a déjà commencée. En effet, aujourd'hui les collégiens ont célébré le travail de Charlotte Bousquet pour Nuit tatouée / La Peau des rêves (éditions Galapagos, 2011). Ce prix a été décerné par un jury de 35 collégiens représentant 19 collèges et plus de 450 collégiens de Lorraine. D'autres auteurs talentueux étaient en compétition :
 
- Marie Caillet pour L'héritage des Darcier (Michel Lafon, 2010),
- Nadia Coste pour Les Rives du monde / Fedeylins, 1 (Gründ, 2011),
- Christophe Lambert [&] Sam Vansteen pour La Fille de mes rêves(Syros, 2011),
- Guillaume Lebeau pour Banquises de feu / La saga de Sakari, 1 (Rageot, 2011),
- Jean-Luc Marcastel pour Le Dernier hiver (Hachette, 2011)

 

Félicitations à Charlotte Bousquet et aux Editions Archipel et à très bientôt pour parler des prochains prix de ce festival.

 

Pour plus d'informations : http://www.imaginales.fr/
 
Fanny ROBIN


Les histoires sans fin