medias

Le prix UNICEF de littérature jeunesse en fait plus pour les enfants aveugles et malvoyants

Communiqué - 12.03.2020

Prix littéraires - Unicef littérature jeunesse - enfants aveugles malvoyants - prix littérature unicef


Alors que naissent, chaque année en France, pas moins de 600 bébés atteints de maladies oculaires graves, UNICEF France s’est associé à la Fondation VISIO afin que les enfants aveugles ou malvoyants puissent aussi participer aux votes de la 5e édition de son Prix de littérature jeunesse.
 
© UNICEF/UNI141953/Macksey

 
C’est une démarche novatrice dans l’univers de la littérature jeunesse : les livres des catégories 3-5 ans et 6-8 ans en lice pour le Prix UNICEF de littérature jeunesse 2020 sont tous audiodécrits, avec en plus un travail inédit de design sonore pour les livres de la catégorie 6-8 ans.

L’audiodescription permet de rendre les livres accessibles aux enfants déficients visuels, car le texte est enregistré et, surtout, les éléments visuels de l’œuvre sont décrits par une professionnelle. Cette technique est particulièrement importante, car les livres pour enfants sont très illustrés.

Il faut savoir qu’un enfant voyant, entre 3 et 5 ans, dispose d’un vocabulaire de plus ou moins 1 500 mots : il peut utiliser plusieurs adjectifs, connaît plusieurs notions et il a la capacité à formuler des phrases simples. Il n’en va pas de même pour le tout jeune enfant atteint de cécité.

Leur audiodécrire un livre ne se limite donc pas à raconter une histoire ou à lire un texte. L’enjeu est tout autre : outre décrire les dessins, les images, tout un travail est mené afin d’adapter le vocabulaire employé pour que les enfants, compte tenu de leur jeune âge, soient en capacité de comprendre et de saisir l’ensemble de l’histoire alors qu’ils ne peuvent pas voir les images et, ainsi, de se forger leurs propres interprétations, leur propre imaginaire.

« C’est tout le travail que nous avons réalisé avec la collaboration de Dune Cherville, audiodescriptrice extrêmement active au sein de l’audiovisuel français. C’est un travail de longue haleine qui demande beaucoup de préparation, de temps de rédaction, d’échanges, d’écoute… afin d’arriver à un résultat de qualité et facilement compréhensible par les enfants. Le design sonore réalisé pour les livres des 6-8 ans est une innovation qui va permettre aux jeunes lecteurs de plonger littéralement dans l’atmosphère du livre ! », explique Pascale Humbert de la Fondation VISIO.

« Depuis sa création, nous avons à cœur de faire participer le plus grand nombre d’enfants aux Prix UNICEF de littérature jeunesse pour qu’ils soient les grands acteurs de cette compétition. C’est pourquoi nous sommes particulièrement fiers de cette initiative avec la Fondation VISIO, pour rendre accessible notre sélection d’ouvrages aux jeunes enfants déficients visuels », s’enthousiasme Julie Zerlauth, responsable du Plaidoyer et de la Sensibilisation à UNICEF France.



 
« Le propre de la description est que celui qui écoute soit à même de construire sa propre image mentale, son propre point de vue. Comme le conteur traditionnel, le descripteur a pour règle d’or de se faire discret. Il est une présence bienveillante qui s’exprime par le biais de cette petite voix qui tend à se fondre dans l’œuvre », raconte Dune Cherville, audiodescriptrice sur le Prix UNICEF, pour définir son métier.

Depuis 2016, le Prix UNICEF de littérature jeunesse permet de sensibiliser aux droits de l’enfant grâce à la lecture, et de récompenser des ouvrages porteurs des valeurs d’UNICEF. Après avoir été soutenu par Maxime Chattam, le Prix est parrainé cette année par Christophe Galfard, l’auteur de la trilogie jeunesse à succès Le Prince des nuages.

Sur la thématique Objectif Terre : lisons pour la planète !, la sélection 2020 élaborée par des enfants et des professionnels de l’éducation et de la littérature jeunesse, se compose d’albums, romans, BD, documentaires sur le climat, en lien avec les droits de l’enfant. Les livres choisis traitent notamment de l’engagement des jeunes, des conséquences des changements climatiques sur les enfants, de pollution de l’air, d’alimentation, d’accès à l’eau…

Le jury ? Les enfants eux-mêmes ! À l’école, au collège, en bibliothèque, au centre de loisirs ou en famille, les enfants et jeunes de 3 à 15 ans ont jusqu’au 31 août 2020 pour voter pour leurs livres préférés, répartis par catégorie d’âge (3-5 ans/6-8 ans/9-12 ans/13-15 ans). On retrouvera les ouvrages en audiodescription ici.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.