medias

Norman n'a pas de super pouvoir, Prix du premier roman jeunesse 2018

Florent D. - 28.11.2018

Prix littéraires - norman super pouvoir - Gallimard jeunesse concours - auteur jeunesse roman


En janvier 2018, les éditions Gallimard jeunesse, associées à RTL et Télérama, avaient renouvelé leur concours du premier roman jeunesse. Et alors que plus de 900 manuscrits sont parvenus pour tenter l’aventure, le jury a tranché. C’est Kamel Benaouda, pour Norman n’a pas de super pouvoir, qui remporte l’adhésion cette année.




 
Dans le monde de Norman, chacun possède un don spécial vision nocturne. Télépathie, respiration sous l’eau, invisibilité... Or ce matin, au collège, Norman doit passer le test qui révélera à la terre entière qu’il n’a aucun pouvoir. Pour échapper à cette humiliation, une seule solution : tricher ! Avec ses amis Agathe, Franck et Jibril, il monte un plan des plus périlleux... Une parodie inventive et bourrée d’humour qui mêle la vie au collège, l’action et le grand spectacle. 

Norman n’a pas de super-pouvoir succède à La Passe-Miroir de Christelle Dabos, révélée en juin 2013 et aux Mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot, grande gagnante en avril 2016. 

Kamel Benaouda est originaire d’un quartier défavorisé de Lyon, fils d’une famille de huit enfants. Il a suivi un cursus universitaire de lettres modernes, et écrit depuis longtemps. À 36, il est professeur de français à Angers, en lycée. 

« Je ne suis pas très original, mais c’est à force de lire que m’est venue l’envie d’écrire. Les livres ont tellement apporté à mon enfance que j’ai eu envie de “rendre” ce qui m’avait été si généreusement offert. J’ai longtemps cru que ce n’était qu’un passe-temps, avant de comprendre qu’il s’agissait surtout d’un besoin. Je ressasse des histoires et elles m’obsèdent jusqu’à ce que je les ai couchées sur papier », explique l’auteur. 

Pour la participation 2018 au prix, 70 % des ouvrages relevaient des littératures de l’imaginaire. 80 % des participants étaient des participantes et l’ensemble des auteur.e.s avait entre 18 et 35 ans. Seuls 15 % avaient moins de 18 ans.

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.