Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Prix Plume Cultura remis à Kinga Wyrzykowska !

Fred Ricou - 18.06.2015

Prix littéraires - auteur - prix - cultura


Remis en début de semaine, le prix Plume Cultura est la deuxième édition qui récompense un jeune auteur de littérature jeunesse pour une première œuvre. Cette année c'est Kinga Wyrzykowska pour son livre Mémor : Le monde d'après qui l'emporte. Kinga Wyrzykowska est polonaise d'origine, elle est arrivée en France quelques années avant la chute du mur de Berlin. Avant que ce premier roman soit publié par les éditions Bayard, la jeune auteur a été traductrice, professeur, vendeuse de chaussures, comédienne, formatrice en vente au porte-à-porte, enquêtrice, dramaturge et réalisatrice de documentaires.

 

Tout se fait en deux temps, un comité de lecture composé d'une cinquantaine de personnes, 28 de chez Cultura, 34 jeunes lecteurs et 6 lecteurs adultes. Six titres sont choisis et sont envoyés à « 2 experts jeunesse Cultura » et « 3 blogueuses littéraires jeunesse ».

 

 

Nous avons voulu poser quelques questions à Kinga Wyrzykowska et lui demander ses premières impressions :

 

"Memor, le monde d'après" d'ou vous est venu cette histoire ?

Cette histoire a usé d'une ruse absolument imparable pour s'imposer : elle a commencé par se faire passer pour une autre histoire, une histoire beaucoup plus simple et pour un public beaucoup plus jeune. Et, progressivement, elle s'est métamorphosée pour devenir très proche de moi. L'univers de Memor est peut-être une réponse aux interrogations et aux craintes que suscite chez moi la mort. D'une certaine manière les personnages et l'univers de Memor ont pris le pouvoir.

 

Est-ce que recevoir un prix dés le premier roman ajoute un poids pour tout ce que l'on écrit par la suite ?

Ce serait vraiment un comble pour le prix plume de se transformer en poids. Je vais plutôt essayer de faire en sorte qu'il me donne des ailes !

 

Prix du premier roman jeunesse dans les magasins Cultura qui vous assure un an de présence sur les tables des libraires, vos premières impressions ?


Franchement, savoir que Memor sera présent bien présent dans tous les Cultura pendant un an me procure une joie immense. Et qui a lu Memor, et a pu deviner ma crainte de l'effacement et de la disparition, saura que c'est aussi un grand soulagement : Cultura permet à Memor de vivre plus longtemps. En quelque sorte c'est sa « Rémine* » 

 

Les autres titres en lice :

-       Nummer de Frédéric Staniland – éditions Scrinéo

-       Oniria de Bénédicte F. Parry Hachette – Romans/Hildegarde

-       Caprices ? C'est fini ! de Pierre Delye – Didier Jeunesse

-       L'enfant papillon de Gabrielle Massat – Hachette Jeunesse

-       Même pas peur d'Ingrid Astier – Syros Jeunesse

 

* Produit utilisé par les habitants de Memor pour raviver leurs souvenirs chez les vivants

 



Les histoires sans fin