Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Salmacis et Boy's Out, les deux lauréats du Tremplin Black Moon

Fred Ricou - 28.11.2013

Prix littéraires - tremplin blackmoon - Hachette Romans - concours


Lancé il y a presque un an, le Tremplin Blackmoon vient enfin d'avoir son lauréat.


Après la réception de 559 manuscrits, le jury composé de Christine Féret-Fleury (auteur), Lauren Oliver (auteur), Margaret Stohl (auteur), Delphine Lepelletier (Librairie La Galerne – Le Havre), Julie Lekeux (Librairie Le Furet du Nord – Arras), Navie (June), Audrey Botella (Blogueuse – Les livres d'Alily et Audrey), Armelle Pasco (lecteurs.com), Christophe Mangelle (La Fringale Littéraire) et de l'équipe Black Moon ont sélectionné le 14 octobre dernier, six titres.

 


Les six titres ont été soumis aux votes des internautes (1500 votes) et ont été retenus à 40% dans le vote final.

 

Le lauréat de ce premier tremplin est donc Emmanuelle de Jesus pour son texte Salmacis. Emmanuelle a 40 ans et elle est journaliste indépendante en Bourgogne.

 

Faustine et Sasha ont dix-sept ans. Ils sont jumeaux. Et sans famille… ou presque.
Inscrits dans un pensionnat d'élite en pleine montagne par leur tante marginale, ils découvrent un monde de sélection et de compétition, aux règles impitoyables.
Charmant et sociable, Sasha devient vite populaire, tandis que Faustine reste à l'écart. Jusqu'à ce qu'elle ait une révélation inattendue, lors du choix d'une option sportive : le corps à corps avec la pierre et les rochers, l'escalade, c'est là qu'elle retrouve la sensation de vivre. Surtout lorsqu'elle est couvée par le regard violet d'Andrea Salvaggi, le mystérieux assistant du professeur.

Leur lien est plus puissant qu'un simple coup de foudre, ils sont encordés… vers quel sommet ?

 

Salmacis paraîtra en mai 2014 sous la marque Black Moon, simultanément en format papier et numérique.

 

Il y a également un deuxième texte qui paraîtra, lui en 2015, c'est le « coup de cœur des internautes »

 

Boy's out ! d'une toute jeune auteure de 19 ans, Rawia Arroum.

 

Depuis l'Éradication, les femmes ont pris le contrôle de la société. Les hommes sont déclarés persona non grata et traqués de toute part. Leur seule fonction : assurer la survie de l'espèce, aucun moyen n'ayant encore été trouvé pour se dispenser de ce rôle de géniteur. Toute jeune fille, à l'âge de 17 ans, se rend à la Structure et doit subir un accouplement dans des conditions très strictes et surveillées. Les naissances sont triées et ne verront le jour que les embryons femelles. Lorsque Lyra voit son tour arriver, elle est loin de penser que tous ses repères vont être bouleversés…

 

Le site Les Histoires Sans Fin les félicite toutes les deux.

 

 

 



Les histoires sans fin