Du scénario à la réalisation : le court métrage à venir, Un goût d'Aubergine

Association Effervescence - 02.04.2013

Reportage - tournage - film - master


Chaque semaine, ActuaLitté, en partenariat avec l'association Effervescence, réunissant les étudiants et anciens élèves du Master Édition et Audiovisuel de Paris IV-Sorbonne, vous donnent rendez-vous : retrouvez dans les colonnes de notre magazine une chronique, réalisée par les étudiants de la formation, racontant la vie du Master et de l'association. Cette semaine, le master audiovisuel explique le processus de réalisation de leur court métrage, Un goût d'aubergine !

 

 

Comme chaque année, les quatorze étudiants du Master 2 Audiovisuel de Paris IV réalisent de A à Z, c'est-à-dire de l'écriture du scénario à son montage, un court métrage collectif. 

  

Tout a commencé au mois d'octobre : sous la direction de Claire Aziza, notre professeur d'écriture scénaristique, chaque étudiant a écrit un scénario original. En janvier, un seul des quatorze manuscrits a été désigné par la classe pour être réalisé : Un goût d'Aubergine, écrit par Victoria Mas, et dont le pitch est le suivant : 

 

« Poussé par son frère, un jeune cambrioleur novice et maladroit part s'introduire chez un collectionneur de bijoux. Mais un pas vers la mauvaise porte, et le voici pris pour le plombier tant attendu par la voisine de palier. Pris au piège, il va devoir gérer l'arrivée du vrai plombier, la dépression nerveuse de la maîtresse de maison, et la venue de son frère... »

 

Le jour du vote pour le scénario, chaque étudiant s'est vu attribué un rôle pour le tournage : production, réalisation, image, son, montage… C'est finalement Émeline Leurent qui a obtenu le poste de réalisatrice, tant sollicité. 

 

 

{CARROUSEL}

 

 

Une fois constituées, les équipes, composées de deux à quatre étudiants, se sont attelées à préparer le tournage avec énergie et enthousiasme. En deux semaines seulement,  il a fallu répartir le budget, gérer les autorisations de tournage, organiser le casting des comédiens, repérer et valider les lieux de tournage, trouver une maquilleuse disponible et dégoter, à droite et à gauche,  costumes et accessoires.

 

Enfin, après plusieurs repérages et un long temps de réflexion, nous avons choisi de tourner dans un appartement situé à Montreuil.  En parallèle, il a fallu que la réalisatrice découpe le scénario en plans et fasse part de ses intentions à l'équipe image, afin que cette dernière puisse s'entraîner au cadre et à la lumière.

 

À l'issue des castings, les rôles principaux ont été distribués à quatre comédiens : Romain Cadoret, Nathalie Charade, Philippe Richardin et Gilles Cleyet. Quant au duo de policiers, il a été interprété, non sans surprise, par Jean-Louis Jeannelle, un de nos professeurs, et Thierry Spilka, technicien du Service audiovisuel de la faculté !

 

L'équipe a dû par la suite organiser le planning du tournage, en tenant compte de la disponibilité des six acteurs : un véritable casse-tête chinois. Enfin, pour parvenir à réaliser les 19 séquences du scénario, dix jours consécutifs de tournage en huis clos, du 20 février au 1er mars inclus, ont été nécessaires. Un programme intense dans un temps restreint qui a permis à toute l'équipe de découvrir les tenants et les aboutissants d'un projet filmique.

 

Après le tournage, début mars, quatre personnes volontaires de la promotion ont commencé le montage. Autrement dit : passer de longues heures devant l'ordinateur à regarder les rushes, à assembler les meilleures prises, à ajouter des bruitages, de la musique, et à étalonner les images. Un travail titanesque et méticuleux qui devrait s'achever, d'ici peu de temps. En effet, la version finale du court métrage est presque terminée ! Reste encore à peaufiner et homogénéiser l'ensemble, et le film pourra être inscrit en festival !

 

En attendant sa projection, nous vous invitons à retrouver le teaser du film le samedi 6 avril lors de nos Portes ouvertes, sur le stand que nous tiendrons toute la journée. 

 

Et à l'occasion de cette Journée Portes ouvertes, après la traditionnelle réunion d'information sur le Master Lettres Modernes Appliquées Édition-Audiovisuel, venez assister à nos tables rondes :

14 h- L'adaptation du livre au cinéma : quels enjeux et perspectives ?

16h - La série : question d'écriture et de production

16h - Du livre numérisé au livre augmenté : les possibilités du numérique pour les éditeurs

Découvrez les intervenants professionnels de ces rencontres sur la page facebook dédiée.

À samedi, au 17 rue de la Sorbonne !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.