medias

Impitoyable et incorrecte, 3 raisons d'adorer La Daronne d'Hannelore Cayre

Bouder Robin - 02.05.2017

Reportage - hannelore cayre la daronne - interview hannelore cayre - la daronne éditions métailié


La Daronne, paru en mars aux éditions Métailié, vient de remporter le prix « Le Point » du polar européen 2017. Nous avons rencontré Hannelore Cayre, mère de ce personnage drôle, touchant et singulier, qui nous a livré les anecdotes qui se cachent derrère ce polar. Un roman que vous allez adorer, et en voici les 3 raisons principales.

 

La Daronne, d'Hannelore Cayre, éditions Métailié (2017)



La Daronne, c'est Patience Portefeux, l'héroïne de ce roman juste et insolent récompensé par le prix « Le Point » du polar européen 2017. Mais c'est aussi Hannelore Cayre, auteure atypique, qui figure d'ailleurs sur la couverture, représentant son personnage dans l'exercice de ses fonctions illégales. Foulard sur la tête, lunettes de soleil, les mains plongées dans les poches de son imper, entourée de deux gros sacs Tati... Mais qui est donc la Daronne ? Vous allez adorer le découvrir.

 

1. La Daronne, un polar primé

 

La Daronne, c'est un polar qui ne ressemble pas aux autres. Ici, nous ne sommes ni du bon côté, ni du mauvais côté de la barrière, mais quelque part entre les deux, à suivre les aventures de Patience Portefeux, héroïne à la personnalité forte et discrète à la fois. C'est sans doute ce qui a interpellé les jurés du prix « Le Point » du polar européen 2017, qui ont récompensé le roman d'Hannelore Cayre. Le prix a été remis à l'auteure le 31 mars dernier au festival Quais du polar, et a priori, ce n'est pas la fin de l'histoire.


« Nous sommes en discussions pour les droits audiovisuels », nous explique l'auteure. « Pas seulement pour un film. La télévision aussi s'y intéresse, pour adapter La Daronne en série TV ». Ca tombe bien, Hannelore Cayre connaît bien ce milieu. Elle a notamment adapté son roman Commis d'office en film, en 2010. Et pour La Daronne ? « J'aimerais bien en écrire le scénario... », avoue-t-elle. Mais l'auteure ne s'avance pas trop : rien n'est encore décidé.
 

2. La Daronne, rebelle dans un système « aberrant » 

 

Patience Portefeux AKA la Daronne n'est pas une de ces héroïnes de roman à qui tout réussit. Femme solitaire, elle travaille en tant qu'interprète dans les tribunaux avant d'être embauchée au noir pour traduire les conversations de dealers enregistrées par la police.

 

Hannelore Cayre connaît bien cette situation, puisqu'elle a elle-même pu écouter les conversations de trafiquants de drogue. « On vit leur quotidien. On croise des mecs sympas, et d'autres plus cons. C'est un medley de tous les débiles. Ils ont un langage imagé qui est très drôle », raconte-t-elle, à l'image des pensées de son personnage.

 

Patience passera d'ailleurs de l'autre côté de la barrière pour devenir la Daronne, impitoyable dealeuse. Et voici le lecteur plongé dans la réalité du trafic de shit ; l'intrigue se veut reflet des idées d'Hannelore Cayre. « La législation sur les stupéfiants est aberrante aujourd'hui. Je n'ai même pas de mots pour décrire ça, c'est ridicule. »

 

De manière générale, l'auteure aime jouer dans le politiquement incorrect ; ce qui est immoral l' « amuse ». Une manière de parler de sujets tabous à ses lecteurs, et de leur ouvrir les coulisses de la justice française. « Écrire, ça me permet de vulgariser des trucs un peu cra-cra de ma vie de juriste », explique-t-elle.

 

Et peut-être aussi de lancer des appels au secours. « J'ai souvent l'impression d'être sur une île déserte ; il y a des avions qui passent au-dessus de moi, je leur fais de grands signes mais ils ne me voient pas. »

 

Les thèmes qui font polémique sont en tout cas nombreux, et Hannelore Cayre n'hésitera pas à en aborder quelques-uns dans ses prochains romans. « Il y a plein de sujets qui m'intéressent, des thèmes paradoxaux, comme le droit. J'aimerais bien écrire sur le tourisme humanitaire ! »

 

Portrait d'Hannelore Cayre.jpg

Hannelore Cayre — Louise Carrasco (CC BY-SA 4.0)


 

3. La Daronne, héroïne un peu « folle », à l'image de son auteure

 

« On détourne une montagne de cannabis d'un Go Fast et on le fait l'âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt... disons... un détachement joyeux. » La 4e de couverture offre un juste aperçu de l'état d'esprit du personnage de Patience Portefeux ; et une chose est sûre, la Daronne ne réfléchit pas comme tout le monde. « Elle est folle, tranche Hannelore Cayre. Comme mon psy le disait lorsque j'étais gosse, elle est "quelque part dans le spectre de l'autisme". » Mais si le personnage est aussi particulier, c'est que sa créatrice l'est aussi, en quelque sorte.

 

« Je suis comme ça, donc la Daronne aussi, explique-t-elle avec un sourire. L'écriture, c'est comme quand on rêve : on ne rêve jamais d'une version plus jeune ou plus âgée de nous, on reste soi-même ; c'est plus facile d'écrire sur un personnage qui nous ressemble. » Et effectivement, une partie du roman est autobiographique.

 

Si Hannelore Cayre n'a jamais trempé dans du trafic de drogue, elle a vécu une enfance qui rappelle celle de la Daronne, et accorde en conséquence une partie importante de l'histoire au thème de la famille. La mère de Patience Portefeux représente sa faiblesse, placée dans un centre aux allures de prison et s'accrochant à la vie malgré une santé déclinante, au désespoir de sa fille. « Ma génération a ses vieux et on sait pas quoi en faire », résume l'auteure.


[Extrait] La Daronne d'Hannelore Cayre

 

Ce sont les situations difficiles qui nous forgent, et la Daronne est l'exemple parfait de ce personnage au passé trouble qui affronte le monde avec force. « Elle a toujours foncé par les fenêtres ouvertes ; elle fonce parce qu'elle veut que les choses changent. » Une échappatoire pour Hannelore Cayre, qui se verrait bien parmi ces « vieilles auteures anglaises excentriques » retranchées dans leur manoir.

 

Une excentricité que l'on retrouve d'ailleurs dans ses goûts littéraires. « On ne m'a jamais demandé si j'aimais le polar ! Ce que j'aime par-dessus tout, c'est la SF cinglée, comme celle de Kurt Vonnegut. » Des histoires un peu barrées mais passionnées, comme celle à laquelle s'attelle en ce moment l'auteure, à base de cornichons, de bonsaï, et de space opera... Affaire à suivre !


Pour approfondir

Editeur : Metailie
Genre :
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9791022606073

La Daronne

de Hannelore Cayre

Comment, lorsqu'on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l'existence... qu'on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l'eau tout en élevant ses enfants... qu'on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d'heures d'écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir... on en arrive à franchir la ligne jaune ? Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d'un Go Fast et on le fait l'âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt... disons... un détachement joyeux. Et on devient la Daronne.

J'achète ce livre grand format à 17 €

J'achète ce livre numérique à 17.00...74500960.................09........1......