medias

L'Armoire à livres, à Bordeaux, une librairie pour prendre de la hauteur

Antoine Oury - 23.06.2018

Reportage - L'Armoire à livres Bordeaux - L'Armoire à livres librairie - librairie Bordeaux occasion


Installées depuis un mois et demi au bout d'une petite rue qui débouche sur la Place Saint-Michel, point central du quartier du même nom à Bordeaux, Carole Nguyen et Julie Ferrière, libraires depuis une trentaine d'années, se félicitent d'avoir ouvert leur propre enseigne, L'Armoire à livres. Pourtant, qui aurait parié sur ce local atypique, qui fait se suivre 20 m2 sur trois étages reliés par d'étroits escaliers ? 


Librairie L'Armoire à livres - Bordeaux
Un des escaliers de L'Armoire à livres (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

Il faut bien un grain de folie de libraires pour s'installer dans de tels locaux : le numéro 2 de la rue Saint-François, à Bordeaux, se présente comme une façade rajoutée, une pièce rapportée à un immeuble haussmannien « frappé d'alignement ». Autrement dit, pour que le bâtiment s'aligne correctement au trottoir, le propriétaire a dû avancer sa façade de quelques mètres : c'est dans cet espace restreint, tout en longueur, mais élevé sur 4 étages, que se glisse la librairie de Julie Ferrière et Carole Nguyen.

 

Soit 3 étages de livres d'occasion et d'ouvrages d'éditeurs soldés, présentés dans des bibliothèques qui tiennent sur 20 m2 sur chaque étage, auquel les clients accèdent par d'étroits escaliers... « Les gens montent tous les étages, car ils sont curieux : ce lieu est atypique, et l’on se demande comment est organisé ce local, tout simplement », remarque Julie Ferrière. « Si ce n'est le rez-de-chaussée réservé aux mamans et aux plus petits, nous savions que, de toute façon, il n'y aurait que des bibliothèques et des livres, pas de tables », complète Carole Nguyen.


D'un étage à l'autre (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

Indéniablement, un certain charme se dégage des lieux, très lumineux et dotés d'un chaleureux parquet. « Nous avions un peu peur que l'endroit soit oppressant, mais ce n'est finalement pas le cas », s'accordent les libraires. Bien sûr, il y a des inconvénients, qui se résolvent parfois d'eux-mêmes : « Monter les étages ne nous fait plus peur, on s'habitue. Ce qui n'est pas évident, c'est de se faire livrer dans un tel endroit : on ne peut pas faire passer les palettes, c'est trop étroit. Mais le restaurateur à côté, La Mère Michel, nous laisse emprunter sa terrasse les matins de livraison. »

 

Les caractéristiques du lieu ont aussi de quoi séduire : cédé sans droit au bail — somme à régler lorsque l'on prend possession d'un local commercial —, il se situe au cœur de Saint-Michel, un quartier bordelais à la fois animé et aux allures de village. « L'absence de droit au bail nous a permis de nous installer sans faire d'emprunt à la banque — ce qui était une condition pour nous, de toute façon — et a permis de réduire les frais, quand les commerces sont devenus très chers à Bordeaux », explique Carole Nguyen.


Librairie L'Armoire à livres - Bordeaux
Julie Ferrière, à gauche, et Carole, à droite (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

Les libraires ont toutes deux fait leurs armes dans la librairie d'occasion : après des débuts chez Gibert Jeune, à Paris, Julie Ferrière poursuit sa carrière à Quai des Livres, une librairie bordelaise spécialisée dans les livres soldés, pendant 17 ans. C'est là qu'elle rencontre Carole Nguyen, après 18 ans de services à la Bouquinerie du Centre, à Nantes. Pendant les 10 années qu'elle passe à Quai des Livres, elle y introduit les livres d'occasion. Les deux collègues s'entendent bien, et se prennent à rêver, il y a 3 ans, d'ouvrir leur propre enseigne.

 

Après avoir abrité un éditeur-libraire, un graphiste, un vendeur de cartes postales, une agence immobilière, une couturière et même un logement de fortune, pendant la guerre, ce lieu insolite abrite désormais des étagères chargées de livres d'occasion et de livres soldés. « Dès le départ, la librairie a été très familiale : nous avons acheté les bibliothèques, mais les autres meubles, et même le comptoir, ont été bricolés par des proches », explique Carole Nguyen.


Librairie L'Armoire à livres - Bordeaux

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Le choix était arrêté depuis le départ : la librairie n'accueillerait qu'occasions et soldes. « Aujourd'hui, pour ouvrir une librairie traditionnelle, il faut un apport financier important », constate Julie Ferrière. « La marge y est très faible, tandis qu'elle est un peu plus grande sur les soldes et plus importante sur l'occasion », ajoute Carole Nguyen. « Et il n'y a pas de frais de port sur les livres d'occasion, ce sont les gens qui nous les apportent, ce qui facilite déjà les choses au niveau économique. » Chevronnées du marché de l'occasion, les deux libraires s'appliquent « à être raisonnables à la fois dans les prix d'achat et les prix de vente », pour éviter les écarts trop importants parfois de mise dans les enseignes d'occasion.

 

« Avec 20 m2 au sol seulement par étage, on fait tourner les stocks beaucoup plus souvent », précise Carole Nguyen à propos des livres soldés. Au rythme d'une commande par mois de 600 à 700 titres, auprès de soldeurs parisiens et de l'Yonne, les libraires entendent proposer un choix de titres en peu d'exemplaires, le plus souvent. Comme pour les livres d'occasion, que les libraires achètent aux particuliers, « il faut savoir trier et faire des choix, sinon on croulerait sous les livres », remarque Julie Ferrière.

Librairie L'Armoire à livres - Bordeaux

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Ouverte du lundi au samedi, parfois le dimanche de 11 heures à 17h30 pour profiter des badauds, L'Armoire aux livres attire touristes et habitants du quartier, pour leur proposer livres jeunesse, beaux-livres, polars, documents, livres pratiques et autres romans — bandes dessinées et mangas, trop difficiles à présenter et à racheter, ne sont pas au programme. Au cours des prochaines semaines, l'aménagement se poursuivra, entre des ajouts « de consoles pour pouvoir poser les gros livres et les feuilleter » et « des petits tabourets pour s'arrêter ».

En attendant ces refuges, l'ascension vaut la peine.

L'Armoire à livres
2 rue Saint-François
33 000 Bordeaux
Du lundi au samedi
10h-14h/15h-19h




Commentaires

"Soldeurs de l'Yonne" ! ... Moi qui, Parisien, me suis installé à Sens (pour avoir de la place pour mes livres), je constate à mon grand regret qu'il n'y a pas de vraie librairie à Sens. J'ai proposé à une vendeuse de livres (de haricots) ("librairie" Calligrammes) de leur faire une conférence gratuite sur les "Causeries au coin du feu" de Roosevelt, que j'avais traduites et préfacées : cela ne les intéresse pas. J'achète mes livres à Paris. Denis Griesmar, traducteur.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.