La planète dessin : "Mettre ma profession au service de ma passion, la BD"

Julie Torterolo - 06.10.2015

Reportage - La planète dessin - librairie - bande dessinée


À deux pas de l'arrêt Montparnasse, dépasse modestement un panneau « Canal BD », accroché sur une devanture gravée de toutes lettres : La planète dessin. Fraîchement arrivée dans la rue Littré à Paris, cette toute nouvelle librairie est entièrement dédiée à la bande dessinée. À sa tête, un passionné et journaliste de BD, ancien directeur commercial en reconversion. Dans un espace de plus de 100 mètres carrés, chaque ouvrage trouve sa place, avec l’intention avouée de « mettre en avant le récit en image ». 

 

Jérôme Briot devant le mur des nouveautés de la librairie La planète dessin

 

 

« Pour moi, c’était le bon moment de mettre de la cohérence entre ma passion, la bande dessinée et mon activité professionnelle », souligne Jérôme Briot. Cet ancien directeur commercial a ainsi décidé de cette reconversion dans la librairie, spécialisée bien entendu en BD. Un choix guidé par la passion puisqu’il a écrit pour des journaux spécialisés comme Bedeka, BD gest ou encore Zoo depuis près de 10 ans. Après 18 mois « d’échafaudage du projet », une formation de libraire dans un institut et même des stages en libraires, Jerôme Briot est parvenu à ouvrir sa boutique, La planète dessin, le 27 août dernier. 

 

« La phase qui a pris le plus de temps est la recherche d’un local », explique Jerôme Briot à ActuaLitté. Après des mois de fouille dans la capitale, La planète dessin s’étend sur 110 mètres carrés de surface commerciale, deux pièces entièrement dévouées à la bande dessinée. Ainsi, chaque genre à son étal : nouveautés, comics, mangas, bande dessinée jeunesse, « édition de luxe », BD franco-belge ou encore littérature jeunesse au format album. 

 

 « On ne fait pas que de la bande dessinée pure et dure, la vraie intention de la librairie est de mettre en avant le récit en image : on ne s’est pas appelé bulle quelque chose, mais La planète dessin », nous précise Jerôme Briot. « Je suis ainsi très client aussi de format album dans la jeunesse où il y a une créativité incroyable en terme de fabrication ». En tout, ce sont 10.000 titres qui se côtoient dans la boutique. Jérôme Briot et son collaborateur Julien Rousset, « le docteur comics de la boutique », se disent très fiers de ce chiffre. « Mais, il faut être modeste aussi, car ça ne représente que deux ans de nouveautés au total. »

 

« Guider et conseiller les clients », gage de réussite 

 

Pour se différencier des « 30, 35 autres librairies BD parisiennes », La planète dessin a décidé de jouer sur quelques petites touches d'originalités. Dans son long couloir, prend ainsi place « un mur des tentations », un espace où des anciennes bandes dessinées, des coups de cœur sont présentés, et surtout un espace où le « plus d’expositions de planches ou d’orignaux possibles » peuvent prendre vie à la guise du libraire. Il y peu, par exemple, une exposition d’un jeune auteur dénommé Sess, qui a laissé une vingtaine de planches, a orné le mur de la boutique. Toujours pour accentuer l'originalité, une séance de dédicace située dans la pièce arrière de la librairie sera retransmise, dans les mois à venir, sur un écran dans la pièce principale.

 

 

Le "mur des tentations"

 

 

Mais avant tout pour le libraire, le plus important pour sa librairie est de « guider et conseiller les clients. Il y a peu de différences entre les librairies de bande dessinée, puisque tout le monde a la même marchandise, au même moment, et au même tarif. Aujourd’hui, il y a un Corto Maltese qui sort, demain un Astérix, tout le monde va avoir ses produits. Qu’on soit chez un gros détaillant ou non, c’est le même produit, c’est la même qualité. Donc pour se différencier, il faut une ambiance de boutique, faire des événements, et surtout accompagner au mieux les clients », explique modestement Jérôme Briot. 

 

Une condition était néanmoins « indispensable » pour le libraire depuis le début : rejoindre Canal BD, réseaux de libraires indépendants, qui se regroupent pour avoir notamment un site web commun, un magazine et également des conditions d’achats chez les fournisseurs communes. « Il y a une cotisation qui se fait, mais il y a surtout des moyens communs. Il propose même un système de mentorat. Par exemple, le libraire, qui m’a accueilli, a regardé de près mon dossier que j'allais transmettre au banquier. C’est un système d’entraide appréciable », étaye le libraire. 

 

Le marché de la BD : « Une époque assez ambiguë »

 

Lucide, Jérôme Briot, nous explique que c’est bien sa passion qui l’a poussé à ouvrir une librairie, beaucoup moins la situation actuelle de la bande dessinée qui demeure compliquée : « Pour le marché de la bande dessinée, on vit actuellement une époque assez ambiguë parce que le nombre des nouveautés a totalement explosé au cours de ses 20 dernières années. On passe d’un monde où l'on avait entre 600 et 800 nouveautés à l’année, à une production qui s’établit autour de 5000 nouveautés sur l’année aujourd’hui.

 

Alors, la conséquence de cela est double : pour le lecteur, c’est un âge d’or, il n’a jamais eu un tel choix, la France est un des pays les plus ouverts du monde, on trouve des BD provenant de partout dans le monde. Mais, le marché de la consommation n’a pas augmenté de pair avec le nombre de nouveauté. Pour les auteurs, la situation est beaucoup plus tendue, car le tirage moyen des bouquins s’est effondré et cela est très compliqué de vivre de son art. » 

 

Pour conclure, si Jérôme Briot, passionné avant même d'être libraire, devait conseiller une seule bande dessinée de sa boutique : ce serait Alpha... Directions de Jens Harder, traduit de l’allemand par Stéphanie Lux, paru aux éditions Acte Sud en 2009, « sa plus grosse claque de ses 15 dernières années ».

 

 


Pour approfondir

Editeur : l'an 2
Genre : cosmologie
Total pages : 356
Traducteur : stéphanie lux
ISBN : 9782742781027

Alpha... directions

de Jens Harder

Dans cet album d'une folle ambition, l'auteur de Leviathan se penche sur les origines du monde. S'appuyant sur une synthèse des connaissances les plus actuelles dans tous les domaines du savoir (astrophysique, biologie, chimie, anthropologie, archéologie, etc.), il raconte l'histoire de la vie sur quatorze milliards d'années, depuis le Big Bang jusqu'à l'émergence des premières civilisations humaines. Passionné depuis le jeune âge par la nature et toutes les formes de vie, Harder donne à voir toutes les procédures et

J'achète ce livre grand format à 40.10 €