medias

Lanfeust en numérique : quid de la lecture en streaming ?

Clément Solym - 11.12.2008

Reportage - Lanfeust - numerique - Kiosque


L'offre de LeKiosque de lecture de BD en ligne, façon streaming dont nous vous parlions hier méritait d'être un brin plus explorée : nous nous sommes donc procuré un code KDO pour pouvoir profiter de notre BD Lanfeust des Étoiles et mis en route plusieurs navigateurs pour essayer cette solution de lecture en ligne. Internet Explorer 7, Firefox 3 et même Safari y sont passés. Et voilà comment ça se passe, justement...

C KDO !

Pour ce faire, c'est très simple : on entre donc son code KDO, offert pour toute BD papier achetée, et l'on procède à son inscription par email. La suite est simplissime : on lit. Le titre se trouve dans la bibliothèque et un très rapide tutoriel permet de se faire à l'utilisation. On zoome avec la barre espace, et on fait défiler les pages avec la croix multidirectionnelle.

De prime abord, le défilement des pages, sans mode zoom est assez rapide puisqu'on peut en faire défiler une vingtaine en quinze secondes chrono (si, si, promis, on a essayé). En revanche, dès que l'on passe en pleine page, il faut un premier temps assez bref pour que l'image soit nette, et l'on ne pourra voir que la moitié de la page.


Il faut ensuite user de la roulette de sa souris, ou de la flèche du bas pour descendre. Là en revanche, c'est un poil plus long : il faudra tabler sur cinq secondes pour que la page, saccade après saccade, mais sans que ce ne soit invivable, ait fini de défiler. Point de barre de défilement ni d'outil pour aller plus vite. En fait, seule la fonction diaporama permettra de disposer d'une vue globale des pages, avec une barre de défilement. Si l'on clique sur l'une d'elles, cela renvoie à un écran somme toute classique.


Confortable, oui, mais tout dépendra de l'écran...

Question qualité de lecture, en revanche, c'est du grand plaisir : les couleurs sont éclatantes, les bulles et la taille des dessins suffisants en mode zoom pour être confortables. Bien sûr cela va grandement dépendre de la qualité et de la résolution de votre écran : de notre côté, nous étions sur un 24" de 1920x1200, autrement dit, plutôt confortable. Toutefois, on a asseayé diverses méthodes : impossible de télécharger l'image, ni la sauvegarder sur son PC. À moins de se casser la tête à faire des captures d'écran à coller et remonter par la suite...


Lecture streaming : fan ou pas ?

Alors que penser de cette lecture en streaming ? En somme, elle n'est pas encore extrêmement intuitive et si elle peut se montrer un peu longue dans le principe de défilement des pages, elle n'est pas pour autant gênante ni désagréable. La question reste de savoir si l'on acceptera de payer 4,90 € pour un titre qui ne sera consultable que sur son ordinateur. En notre âme et conscience, nous serions tentés de dire non. Pour des raisons simples : si l'on n'a, pour une raison X ou Y, pas de connexion sous la main, comme dans un train ou en avion, finalement, elle ne nous sert pas à grand-chose, la BD.


C'est bien là que la possibilité de télécharger un titre est plus pertinente. Reste que les DRM se posent dans ce cas de figure, et que les verrous semblent ralentir les offres disponibles. On comprend cependant mieux pourquoi le prix est si peu élevé : les conditions d'accès sont assez drastiques. Et pas la peine de tenter de profiter du cache du navigateur hors-ligne, cela ne change rien.

Alternative aux DRM ?

Reste que pour l'utilisateur accroché à sa machine, finalement, cette solution est tout de même plus confortable que nombre de fichiers téléchargés illégalement, dont la qualité peut grandement varier. Dès lors, il faudra se faire une raison : un tarif très avantageux pour un fichier en consultation limitée ou payer plus cher ailleurs pour un fichier contenant des DRM...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.