Lanfeust et LeKiosque.fr préparent la BD numérique de demain

Clément Solym - 10.12.2008

Reportage - Lanfeust - Kiosque - BD


Le livre numérique, on en parle beaucoup, parce qu'il inquiète ou fascine. Mais quid de la BD numérique ? Certes, quelques premières offres pointent leur nez discrètement, tout particulièrement sur mobile ou plus encore sur l'iPhone. On évoquera aussi l’offre de Relay.fr qui s'est étoffée du catalogue de la Musardine ou plus récemment de celui des Humanoïdes associés... Bref, y'a comme quelque chose dans l'air du temps...

Des BD numériques pour 4,90 €

Et voilà que LeKiosque.fr vient de mettre en place une double initiative, épaulé par l'éditeur Soleil. Depuis la sortie de Lanfeust des étoiles, tome 8 Le sang des comètesle 26 novembre dernier, Le Kiosque proposait de se procurer gratuitement, grâce à un code-cadeau, ou code KDO, contenu dans la BD, la version numérique, en avant-première. Une initiative qui va, on s'en doute, être suivie par l'ouverture, plus globale d'un catalogue BD, parmi lesquelles on trouvera Lanfeust au prix de... 4,90 €. Hallucinant. Pour le best-seller de la maison Soleil, on compte déjà plus de 5000 utilisateurs qui ont profité de leur version numérique.

« Le tarif restera de 4,90 € pour tous les titres. »

Mais qu'en est-il de cette fameuse offre de BD ? Nous avons contacté LeKiosque.fr pour en apprendre un peu plus. L'ouverture de leur magasin en ligne se fera bien le 15 décembre, avec 500 titres environ d'éditeurs comme Soleil, Delcourt, et quelques autres parmi les gros. En tout, une dizaine de maisons seront représentées. « Le tarif restera de 4,90 € pour tous les titres, un prix unique qui ne sera pas modifié, sauf dans le cadre d'offres particulières, qui devraient intervenir au début de l'année prochaine. » On n'en saura pas plus, mais l'on imagine assez facilement des coffrets à prix réduit ou des abonnements pour de la consultation de façon illimitée, comme c'est déjà le cas pour les magazines.

La lecture en streaming : contrainte ou avantage ?

Le titre en revanche ne sera pas téléchargeable : ici, on parle de « lecture en streaming », qui nécessitera d'être connecté au net pour profiter de sa BD. Cependant, une fois que l'on est connecté à son compte, on a accès de façon illimitée à l'ouvrage, ou aux ouvrages que l'on a acheté, et qui sera stocké dans sa bibliothèque personnelle. « C'est un choix qui permet d'éviter la problématique des DRM, évidemment », poursuit LeKiosque. Vous pouvez également consulter notre test : quid de la lecture de Lanfeust en streaming ?

 
Certes. On regrettera de ne pas pouvoir disposer de son fichier hors ligne, ou d'être obligé de posséder une clef 3G+ pour se connecter au net, si l'on est dans le train par exemple. Et d'ailleurs, qu'en est-il des lecteurs d'ebooks ? Pas d'offre à venir avec un Reader ou un Cybook ? « Nous attendons des supports couleurs de ce côté-là, mais nous travaillons déjà à une application maison très novatrice pour des supports mobiles. » Ils ne seront pas explicitement cités, mais les Blackberry et autres iPhone sont bien sûr dans la ligne de mire.
 
« Nous travaillons déjà à une application maison
très novatrice pour des supports mobiles
. »

 
Et pour ce qui est des mangas ? « Là ce sont des problèmes de droits d'auteur qui interviennent, mais on se penche également sur ces titres pour développer l'offre la plus large possible. »

Des alternatives sur des supports mobiles en réflexion

Histoire de pousser un peu le vice, nous nous sommes intéressés à des offres qui lieraient justement des liseuses ou des netbooks pour la lecture come nous l'avions testé... et pourquoi pas envisager une offre qui compilerait un netbook, une clef 3G+ et un abonnement pour des titres du catalogue ? « Notre idée est qu'il faut s'adapter à la démarche du client et sa consommation, mais pour toutes vos questions, je ne peux pas vous répondre. Nous sommes en train d'élaborer une offre avec un constructeur [de netbook], mais comme rien n'est encore finalisé, je préfère ne pas vous en dire plus. »


Côté auteur, nous avons appris qu'Arleston et Tarquin, qui sont à la base de toute la série Lanfeust étaient particulièrement enthousiastes à l'idée de cette révolution numérique en cours, dans le domaine de la BD. Selon Arleston même, qui s'est occupé de la série Lanfeust des Étoiles, c'est particulièrement stimulant et cela devrait nourrir une nouvelle créativité, de nouvelles approches de dessins ou pour les bulles... Bref, ça bouillonne. On a même appris que le rythme de publication pourrait passer de 1 titre par an, à un peu plus. « Les lecteurs ne peuvent plus attendre quand on parle de numérique, il faut s'adapter », nous confie-t-on.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.