Le talent sans frontières de Nicolas Hitori De

Auteur invité - 15.07.2019

Reportage - Nicolas Hitori De - mangaka france - talent dessin manga


PORTRAIT – Le dessinateur amiénois travaillait sur le tome 3 de Mia & Co (Dargaud) qui est sorti en juin dernier. Entre collège, bande de copains et passion pour les jeux vidéo, Mia est la pétillante héroïne de cette série dont la Lilloise Vanyda signe le scénario. Largement inspirée de l’adolescence des auteurs, l’histoire se déroule à Amiens.



 
Nicolas tenait, sans verser dans la BD touristique, à montrer sa région aux lecteurs, à en rendre l’atmosphère. Car créer des ambiances, en particulier à travers le découpage et la mise en scène, c’est précisément ce que préfère le dessinateur. « La technique est primordiale, mais que ce soit en musique, cinéma, bande dessinée... j’aime les gens instinctifs. L’important est de faire passer une émotion », explique-t-il.

À quarante ans, Nicolas a une carrière bien remplie. Indifférent à la BD franco-belge traditionnelle, il se souvient de la parution d’Akira (Glénat) de Katsuhiro Otomo en 1990, comme d’une révélation. À travers des auteurs comme Mitsuru Adachi, il s’enthousiasme dès le collège pour une bande dessinée au trait dynamique, qui évoque le quotidien de jeunes gens auxquels il peut s’identifier.

À la fin du lycée, il se met sérieusement au dessin puis, le bac en poche, s’installe à Paris où il parvient à intégrer le fanzine MyCity. Inscrit aux Beaux-Arts, il abandonne les ateliers au bout de six mois, rebuté par l’académisme des enseignements. Le fanzinat et les premiers salons lui permettent de tisser des liens avec une communauté d’artistes qui partagent sa passion.

Embauché chez Disney Hachette presse, il illustre le mensuel Minnie mag  (bientôt rebaptisé W.i.t.c.h. mag) et part en formation à la Disney Academia  de Milan où quelques 200 auteurs travaillent sur les albums publiés par le groupe à travers le monde. L’aventure Disney va durer une dizaine d’années. 



 
Grâce aux réseaux sociaux, Nicolas fait la connaissance de l’Américain Jamie S. Rich qui lui propose de devenir,  avec Joëlle Jones, le dessinateur de Spell Checkers, une série publiée par Oni press. « J’ai encore du mal à y croire ! avoue-t-il. Je rêvais depuis dix ans d’être édité chez eux. » Pour réaliser le tome 3 en 2011, il s’installe à Portland où vit une importante communauté d’auteurs.

Une expérience inoubliable. Depuis son retour en France, il collabore avec la chanteuse Manu, multiplie les projets pour l’édition anglaise, anime des ateliers, donne des cours à l’université...

Il s’estime chanceux, alors que d’autres auteurs ont disparu, du chemin parcouru en vingt ans. Désormais, c’est une incursion dans l’univers fantastique qui lui plairait. Introduire de l’irréel dans le réel et devenir, pourquoi pas, son propre scénariste. 

Alexandra Oury

En ppartenariat avec
 
Nicolas Hitori De, Vanyda – Mia & Co (T.3) – Dargaud – 9782205077957 – 14,99 €



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.