Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les Uchroniques à l'Institut Goethe : par la lecture ouvrir au livre

Association Effervescence - 04.11.2014

Reportage - institut Goethe - Uchroniques Berlin mur - animations réflexion


Chaque semaine, ActuaLitté, en partenariat avec l'association Effervescence, réunissant les étudiants et anciens élèves du master Édition et Audiovisuel de Paris-Sorbonne, vous donne rendez-vous : retrouvez dans les colonnes de notre magazine une chronique, réalisée par les étudiants de la formation, racontant la vie du master et de l'association. 

 

Cette semaine, retour sur la soirée de clôture du projet des Uchroniques à l'Institut Goethe.

 

Le 9 novembre, l'Allemagne fêtera les 25 ans de la chute du mur de Berlin. Le 27 octobre dernier, la promotion Emmanuel Carrère du Master 2 Édition de Paris-Sorbonne a donné une soirée à l'Institut Goethe pour commémorer cet événement, autour de leur ouvrage : Le jour où le mur de Berlin n'est pas tombé.

 

La soirée s'est déroulée en deux temps. Tout d'abord, un spectacle a été présenté devant le public (nombreux) qui s'est réuni à partir de 19 heures, avenue d'Iéna. La représentation, multiforme, s'articulait autour d'œuvres contenues dans l'anthologie. La variété était au rendez-vous : entre book trailer et montages se sont succédés des lectures multilingues, des morceaux pour batterie, piano, violoncelle (la fameuse Sarabande de Bach interprétée par Rostropovitch sur les ruines du mur de Berlin) et même un spectacle de marionnettes. La soirée était également animée par la journaliste Katja Petrovic, spécialiste des relations culturelles franco-allemandes, qui interrogeait la promotion Emmanuel Carrère entre les différentes parties de la représentation.

 


 

 

Le spectacle s'adressait aussi bien à ceux qui avaient lu le livre qu'aux potentiels lecteurs. En effet, le choix astucieux des textes et les réflexions autour du sujet ne pouvaient que donner envie à ces derniers de se procurer l'ouvrage en quittant l'amphithéâtre. Pour les autres, le spectacle offrait une valeur ajoutée à la lecture et proposait un nouvel angle d'approche par le biais de médias différents. Ainsi, le public a pu entendre un chant dont la partition figurait dans l'anthologie, voir quelques textes joués par des comédiens ou découvrir une lecture en musique de la dernière nouvelle du recueil, « Herr Tüte ».

 

Des montages vidéo proposaient également de découvrir les « actualités » de cette Europe éternellement divisée par le Mur, et dont l'ouvrage nous brosse le portrait : un Journal télévisé fictif rassemblait les principaux faits marquants imaginés par les auteurs tandis qu'une fausse vidéo du collectif Anonymous prenait parti pour un Internet que la guerre froide, toujours en cours, ne laissait pas libre de se propager... 

 


 

 

Par l'ensemble et la diversité des animations qu'elle contenait, la représentation des Uchroniques a permis au public de se fondre dans l'univers alternatif créé par leur livre, tout en invitant à la réflexion autour de son sujet. Des photos de cet événement, immortalisé par Alice Barbosa, sont d'ors et déjà disponibles sur la page Facebook des Uchroniques. La soirée s'est achevée par un cocktail autour des derniers exemplaires papier du Jour où le mur de Berlin n'est pas tombé – et tous ceux qui suivirent

 

Mais il n'est pas trop tard pour vous procurer l'ouvrage sur le site des Uchroniques ! D'ailleurs, l'équipe d'étudiants a prévu d'ajouter un contenu bonus à votre commande : un livre papier acheté = un sac en toile offert ! 

 

 

Si vous voulez (re)lire nos chroniques déjà publiées sur ActuaLitté, c'est ici ! Si vous voulez être informés chaque semaine de la parution de notre nouvelle chronique, c'est ici !

À mardi prochain !