Platon s'invite chez Le Monde

Clément Solym - 28.01.2008

Reportage - Le-Monde - philosophie - collection


Nous vous en parlions il y presque deux semaines, Le Monde se lance dans une collection réunissant les textes fondamentaux de vingt philosophes essentiels. Vendredi dernier paraissait le premier numéro gratuit avec le journal et le supplément Le Monde des livres, consacré à Platon. Bon à savoir si vous ratez le numéro de vendredi vous pouvez toujours vous procurer le livre avec le journal toute la semaine jusqu’au vendredi prochain, mais vous n’aurez pas le supplément dans lequel se trouve un article sur le philosophe en question. Nous l’avons eu entre les mains bien sûr et nous vous livrons ici notre avis.

Un livre sous haute protection

Le livre est protégé par un étui, un peu comme la collection « pochothèque » réunissant des intégrales d’auteurs, avec un joli dessin de Platon en couverture. Les textes contenus dans la présente édition sont mis en avant sur la couverture en l’occurrence pour le premier volume, Platon, les textes choisis sont Le Banquet, Phèdre, et Apologie de Socrate. Hélas, il n’a pas été prévu d’encoches sur l’étui pour y poser ses petits doigts afin de faire glisser le livre hors de celui-ci.

Ainsi vous allez devoir, vous amusez à secouer l’étui pour espérer en faire tomber le livre, ce qui peut réclamer un peu de doigté les premières fois. Ce qui n’entraîne sommes toute, qu’un petit contretemps voire une légère irritation, sauf si lire très vite le livre représente une question de vie ou de mort, au quel cas vous partiriez avec un sérieux handicap. La quatrième de couverture quant à elle reprend l’idée de la collection rappelant que « la philosophie éclaire des enjeux décisifs qui nous concernent tous » et que pour cela il faut « rencontrer dans de bonnes conditions » les philosophes. C’est tout un programme qui nous est annoncé mais j’aurai bien aimé quelques mots sur les textes.

Ça tient dans la main, pas dans la bouche...

Le livre est à peine plus petit qu’un « poche » avec une couverture cartonnée, un petit liseré de tissus cousu à même le livre fait office de marque-pages. Les caractères sont assez petits mais non sont pas illisibles non plus. Quant aux pages elles sont de qualités moyennes, de celle que l’on trouve pour les romans au format poche. Voilà pour l’aspect général de l’objet, passons maintenant au contenu.

L’introduction de Roger-Pol Droit à la lecture de Platon est assez intéressante. Nommée « Platon le fondateur » elle reprend un peu le parcours de Platon pour nous permettre de comprendre ce qui l’a poussé vers la philosophie et plus ou moins comment c’est forgé sa façon de penser. Son rapport à Socrate et à quel point il a changé sa vie est bien évidemment un point essentiel du texte.

Par la suite Roger-Pol Droit nous explique dans les grandes lignes la pensée de Platon et en quoi par là même il est considéré comme le fondateur de la philosophie occidentale appuyant sur le fait que « […] même ses ennemis, finalement, habitent chez lui. » Enfin vient le petit mot que j’attendais tant sur les textes choisis, mais et c’est encore un tout petit regret on ne nous explique pas clairement à partir de quels critères c’est fait le choix des textes.

Notes et Contre-notes ?

Chaque texte est accompagné d’une « note sur la présente édition » qui hormis le fait qu’elle donne le nom du traducteur du texte, me reste obscure. Elle contient un petit mot expliquant les choix de traduction qui semble écrit de la main du traducteur lui-même, mais il n’apparaît ni guillemets ni italiques. Plus bizarre encore c’est à chaque fois le même mot que l’on retrouve (avec des phrases qui disparaissent au fil des textes pour n’être plus, sur le dernier texte, qu’une seule phrase) pour des traducteurs différents. J’imagine que ça doit être une coquille d’édition.

Tous les textes sont annotés par Luc Brisson. Et le moins que je puisse vous dire c’est qu’ils sont très annotés avec par exemple pour Le Banquet un peu plus de trois cents notes. Voilà de quoi de ne pas être perdu dans le texte. Vous pourrez aussi trouver à la fin de chaque texte des annexes avec des cartes et des plans qui vous permettront de tout resituer sans le moindre problème, mais aussi une bibliographie plus que complète (mais non exhaustive bien sûr), qui permettra à ceux qui veulent en savoir plus sur Platon de trouver des ouvrages de référence.

Bibliographie complète

Un petit bémol cela dit, la bibliographie est peut-être trop complète pour ma part je me suis senti submergé d’informations, et tenté de faire comme sur google, c'est-à-dire de choisir les trois premières lignes. Un mauvais point donc pour le manque de visibilité des ouvrages vraiment essentiels. Enfin dernier petit bonus, l’édition se clôt sur une chronologie mettant en rapport la vie de Socrate et celle de Platon avec les événements politiques et militaires. Chronologie qui permettra au lecteur de se repérer dans l’époque et de comprendre dans quelles circonstances les textes ont été écrits, ce qui me paraît essentiel aux vues de la ligne éditoriale.

Si je pinaillais un peu je dirais que certaines choses sont à revoir au niveau du confort de lecture et de la visibilité des ouvrages relatifs proposés, mais l’entreprise est noble et cohérente. Les textes sont bien choisis, bien mis en valeur, et accessibles. Et finalement il n’y a que cela qui compte. Maintenant la question est de savoir si oui ou non cela vaut bien les 9 euros 90 qu’il faudra débourser pour les autres volumes ?

Alors pour les novices ou pour tous ?

En prenant en compte le fait que le prix du journal plus son supplément, est compris dans ces 9 euros 90 ce n’est effectivement pas une mauvaise affaire, pour ceux qui ne connaîtrait pas ou peu les textes des philosophes réunis dans cette collection. Pour les autres c’est à éviter car cette collection n’amène rien de nouveau. Le but de cette collection ne l’oublions pas est de populariser la philosophie, et non de faire une étude approfondie de tel ou tel philosophe.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.