Wikipédia fête ses douze ans aujourd'hui

Marie Lebert - 15.01.2013

Reportage - anniversaire - Wikipedia - encyclopédie participativ


Wikipédia est lancée le 15 janvier 2001 par Jimmy Wales et Larry Sanger pour offrir une encyclopédie collaborative et gratuite sur l'internet. Chacun peut y participer. Tout le monde peut la lire. Son contenu est librement réutilisable. Douze ans plus tard, il serait impossible d'imaginer l'internet sans Wikipédia et ses versions dans 285 langues.

 

Le concept

 

Fondée le 15 janvier 2001 à l'initiative de Jimmy Wales et Larry Sanger (Larry Sanger quitte plus tard l'équipe pour créer une autre encyclopédie), Wikipédia se veut une encyclopédie internet et elle est immédiatement très populaire.

 

Sans publicité et financée par des dons, elle est rédigée par des milliers de volontaires - qui s'inscrivent sous un pseudonyme - avec possibilité pour tout un chacun d'écrire, corriger et compléter les articles, aussi bien les siens que ceux d'autres contributeurs. Les articles restent la propriété de leurs auteurs et leur libre utilisation est régie par la licence GFDL (GNU Free Documentation License) puis par la licence Creative Commons.

 

Les images sont nombreuses. Lorsqu'elles n'appartiennent pas au domaine public, elles aussi sont souvent régies par une licence Creative Commons. Certaines sont soumises au copyright, par exemple les logos des grandes marques.

 

Qu'est-ce qu'un wiki ?

 

Wikipédia est le wiki le plus connu, mais qu'est-ce qu'un wiki ? Concept nouveau en 2001, un wiki - terme hawaïen signifiant « vite » - est un site web permettant à plusieurs utilisateurs de collaborer simultanément en ligne, en rédigeant le contenu du wiki, en le modifiant et en l'enrichissant en permanence. À l'époque, le wiki est surtout utilisé pour créer et gérer des sites d'information puis des sites de référence (dictionnaires, encyclopédies, etc.). Le programme présent derrière l'interface d'un wiki est plus ou moins élaboré. Un programme simple gère des textes et des hyperliens. Un programme élaboré permet d'inclure des images, des graphiques, des tableaux, etc.

 

 

 

 

D'autres projets

 

Vu l'ampleur que prend le projet, la Wikimedia Foundation est créée en juin 2003 et gère non seulement Wikipédia mais aussi Wiktionary, un dictionnaire et thésaurus multilingue lancé en décembre 2002, Wikibooks (livres et manuels en cours de rédaction) lancé en juin 2003, auxquels s'ajoutent ensuite Wikiquote (répertoire de citations), Wikisource (textes appartenant au domaine public), Wikimedia Commons (sources multimédia), Wikispecies (répertoire d'espèces animales et végétales), Wikinews (site d'actualités), Wikiversity (matériel d'enseignement), Meta-Wiki (site communautaire de gestion de projets) et enfin Wikivoyage, officiellement lancé aujourd'hui même (15 janvier 2013). Belle manière de célébrer les douze ans de l'encyclopédie que cette invitation au voyage.

 

Quelques chiffres

 

En décembre 2004, Wikipédia compte 1,3 million d'articles rédigés par 13 mille contributeurs dans une centaine de langues.

 

En décembre 2006, Wikipédia compte 6 millions d'articles dans 250 langues et devient l'un de dix sites les plus visités du web.

 

En mai 2007, 7 millions d'articles sont disponibles dans 192 langues, dont 1,8 million d'articles en anglais, 589 mille articles en allemand, 500 mille articles en français, 260 mille articles en portugais et 236 mille articles en espagnol.

 

En 2009, l'encyclopédie est l'un des cinq sites les plus visités du web.

 

En septembre 2010, Wikipédia compte 14 millions d'articles dans 272 langues, dont 3,4 millions d'articles en anglais, 1,1 million d'articles en allemand et 1 million d'articles en français, qui est toujours la troisième langue de l'encyclopédie.

 

Wikipédia fête ses dix ans en janvier 2011 avec 17 millions d'articles dans 270 langues.

 

L'encyclopédie fête ses douze ans en janvier 2013 avec 24 millions d'articles en 285 langues, dont 4,1 millions d'articles en anglais.

 

Qualité et impact

 

Malgré les fréquentes accusations de qualité moyenne et de vandalisme, parfois justifiées, une enquête de la revue scientifique Nature menée en 2005 montre que le niveau des articles scientifiques est de même qualité que ceux de l'Encyclopaedia Britannica. Avec une différence sensible qu'on oublie souvent de mentionner : les articles sont en accès libre, tout comme leurs illustrations, et tout le monde peut contribuer aux articles, avec ou sans diplôme.

 

Wikipédia inspire aussi bien d'autres projets au fil des ans, par exemple Citizendium, lancé en mars 2007 par Larry Sanger en tant qu'encyclopédie collaborative au contenu vérifié par des experts, ou encore l'Encyclopedia of Life, un projet global qui voit le jour en mai 2007 pour recenser toutes les espèces animales et végétales connues.

 

En parallèle, de grandes universités mettent le contenu de leur enseignement en ligne, à la disposition de tous, gratuitement, chose impensable il y a vingt ans. De plus en plus de chercheurs mettent leurs articles en libre accès dans des archives ouvertes. 20% des articles scientifiques sont maintenant en accès libre.

 

Certains font aussi un travail militant, par exemple le collectif SavoirsCom1, fondé à Paris en septembre 2012, qui s'intéresse aux biens communs de la connaissance et promeut activement les valeurs de communauté et de partage sur le web tout en dénonçant les dérives dans ce domaine.

 

Le rêve derrière le web

 

Inventeur du web en 1989-91, Tim Berners-Lee écrivait quelques années plus tard (sur le web) que « le rêve derrière le web est un espace d'information commun dans lequel nous communiquons en partageant l'information. » (The World Wide Web: a very short personal history, avril 1998)

 

De Wikipédia à SavoirsCom1, nombreux sont les projets montrant que le web est moins un ensemble de protocoles qu'un rêve désormais partagé par des millions de gens, à savoir mettre le savoir à la disposition de tous.

 

A découvrir :