Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Contrario : le jeu délirant d'expressions détournées

Nicolas Gary - 09.12.2016

Tests - contrario jeu question - cartes Asmodée joueurs - expression détournement devinettes


Pour les fêtes, ActuaLitté propose une sélection de jeux à dimension littéraire, qui entre deux lectures et autres agapes ou libations, sauront réunir pour amuser ou détendre amis et famille. Contrario a toutes les vertus du bon moment en perspective...

 

 

 

Si vous avez l’esprit de contradiction et l’humeur taquine, Contrario est fait pour vous. Si vous avez juste de l’humour – et notons que c’est déjà énorme – alors, restez à l’écoute. Édité par Asmodée, le jeu Contrario repose sur un principe simple : deviner les expressions, formules et autres dictons, titres de films, etc. qui ont été gentiment chamboulés.

 

La règle est simple : au moins trois joueurs disposent de 5 cartes en main (3 cartes si l’on est 7 ou plus, recommande l’éditeur). Sur chacune, on retrouve différentes expressions qui ont été revues et corrigées. 

 

On place le buzzer – également appelé le Pouet – bien en évidence, et facilement accessible à chacun, et zou, on est parti. Voici plusieurs manières de s'en servir. Notons par ailleurs qu'il est primordial de faire Pouet avec l'outil avant de donner une proposition de réponse.

 

 

 

La règle impose de choisir quel est le numéro que l’on prendra pour référence sur l’ensemble des cartes. En effet, les différentes expressions sont numérotées de 1 à 5, ce qui permet de maintenir un peu d’ordre. Le plus jeune commence, mais, si ça ne vous plaît pas, le plus vieux peut aussi s’y coller. Il va ensuite lire l’expression et écouter les propositions de la foule qui s’échauffe.

 

En cas de bonne réponse, le joueur qui a trouvé remporte la carte et la laisse en évidence devant lui. Si personne n’a trouvé, alors un premier indice est donné, puis un second. Et si personne ne trouve, alors la carte est exclue et on passe au joueur de gauche. Clair, efficace, et redoutablement stimulant. La fin du jeu est marquée quand toutes les cartes ont été remportées ou exclues.

 

Allez, petit florilège qui en déflorera en rien les 200 cartes et le millier de questions proposé

 

Le Prince Lune

=> Le Roi Soleil

 

Le plan mortel

=> La carte Vitale

 

Ton affreux mélèze

=> Mon beau sapin

 

Hawaï Baignoire

=> Tahiti douche

 

Pas vraiment l’inverse ni le contraire, mais véritablement le contrario des termes à découvrir. Parfois avec une grosse dose de capillotraction, souvent avec un gros grain de folie.

 

On peut jouer en équipe, en binôme ou tout seul contre le monde entier : Contrario n’est pas contrariant, mais il impose d’avoir l’esprit un peu tortueux, voire tordu, pour être le meilleur. Les indices n’ont pas non plus toujours une pertinence absolue – rien n’empêche de les changer, ou d’en trouver d’autres, après tout. L’avantage, c’est que l’on a rarement besoin d’eux pour trouver.

 

 

A retrouver 

MIXMO : le jeu littéraire qui fait oublier le Scrabble

 

Deux versions existent : l’une avec sac et boîte en carton, autour de 20 €, l’autre en version boîte métallique, autour de 50 €. Qualifié de jeu d’apéro, pour se retourner le cerveau, Contrario tient toutes ses promesses : certes sur 1000 détournements, on en trouve quelques-uns qui ne sont pas très enthousiasmants, mais dans l’ensemble, c’est un pur bonheur.