Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

On a testé : le robot qui recommande des livres sur Facebook

Clément Solym - 27.02.2017

Tests - robot messager facebook - recommander livres robots - intelligence artificielle facebook


Soucieux d’épargner du travail à ses community managers, le groupe HarperCollins a décidé de s’octroyer les services d’un robot. Ce dernier, intégré à la messagerie de Facebook, va tenter de faire des recommandations de livres. Après une demie-heure d'échanges, on ne peut pas s’extasier sur les merveilles de l’intelligence artificielle...

 

 

 

Sur les pages Facebook d’Epic Reads, la communauté de lecteurs, et de HarperCollins, il est désormais possible de s’entretenir avec une machine. Laquelle aura pour mission de suggérer la lecture d’ouvrages aux internautes désœuvrés, et en manque de conseils. Après tout, vu le temps passé sur les réseaux sociaux, autant chercher à rentabiliser la présence.

 

Amusant, pour passer le temps

 

BookGenie, installé sur la page de HarperCollins n’est pas forcément une flèche. Évidemment nous ne l’avons pas aidé : quand le robot demande quel est le dernier livre que l’on a aimé, nous lui avons répondu Godot, de Becket. Certes, le titre est très correctement identifié, mais la suggestion formulée n’est pas des plus convaincantes.

 

On bascule en effet d’une pièce de théâtre française, à un roman en espagnol. Difficile de comprendre quel est le cheminement qui a permis à la machine d’en arriver là. Les thématiques sont à 10 km l’une de l’autre, les sujets n’ont strictement rien à voir. Bref, c’est raté.

 

En revanche, l’interface est assez fluide, et si le robot ne réagit pas forcément très vite, il propose des solutions simples, pour guider et orienter l’internaute. En outre, chacune de ses suggestions renvoie immédiatement vers une page du site HarperCollins, avec la fiche produit adaptée.

 

L'apprentissage des machines se perfectionne

 

Faisons plus simple : on lui suggère comme dernière lecture la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson. Livre parfaitement identifié et illico la machine propose un titre plus convaincant : la biographie d’Elon Musk, un autre grand visionnaire de la Silicon Valley, et maître dans les technologies. On est bon.

 

 

 

Les recommandations suivantes ne dérogeront pas aux principes : des biographies, des illustres personnalités de la high-tech, etc.

 

Dernier essai, avec l’Art de la guerre de Sun Tzu. Livre bien identifié, mais cette fois encore la proposition est assez déroutante. C’est un livre de Marianne Williamson, sorte de gourou de la spiritualité, qui promet que le bonheur est dans les promesses de Dieu, et qu’elles apporteront la prospérité à tous... sans avoir à craindre l’avenir.

 

Toutafé !

 

 

 

Bref, on le voit facilement, si l’outil peut faire parler en ce qu’il est assez insolite, et placé dans un espace – le réseau social – très en vogue, son fonctionnement est encore rudimentaire. Voire un peu laborieux. Pas de crainte à avoir : le bouche-à-oreille, les copains et les professionnels sont à l’abri.

 

À tester à cette adresse.

 

L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture

 

Lecteurs, communauté et réseaux sociaux : promouvoir le livre