Prise en main du Nook Tablet : la tablette à ne pas rater

Clément Solym - 13.03.2012

Tests - Nook Tablet - test - tablette


Tout beau, tout frais en France où il n'est toujours pas à la vente (même s'il est sorti aux États-Unis en décembre), nous avons testé le Nook Tablet (aka Nook Color 2).

 

Nous avons toujours été fan de ce petit bijou de Barnes & Noble et autant l'afficher d'emblée : le Nook Tablet n'a pas déçu. Même si, clairement, cette seconde version est globalement au Nook Color ce que l'iPad 2 est à l'iPad 1 : un genre de mise à jour plus puissante.

 

Sur la forme, pas de différence : le design est la même, les dimensions n'ont pas bougé et la connectivité similaire. La couleur du Nook Tablet est juste un tout petit peu plus claire que le Color et… 49 grammes de moins sur la dernière version, que l'on ne sent pas à la manipulation.

 

Les choses changent véritablement sur les capacités internes de la bête. Le Nook Tablet offre désormais 1GHz de processeur (contre 800MHz auparavant) et jusqu'à 1GB de RAM sur la version 16GB que nous avons testée, qui confère à l'appareil la fluidité de fonctionnement qui lui manquait jusque-là. Le port micro SD demeure, avec le même plafond de 32 GB.

 

 

 

Le vrai progrès est sur la batterie : jusqu'à 8 h de lecture auparavant, le Nook en offre désormais 11 h 5 (9 h en lecture vidéo selon le constructeur, une estimation proche de la réalité en coupant toute connexion Wifi. Mais toujours pas de Bluetooth, pourtant vital si l'on veut connecter un clavier externe à la machine.

 

Le micro nouvellement intégré fonctionne convenablement sur le Nook Tablet, qui permet de s'enregistrer en lisant à haute voix ; et le son de sortie demeure agréable, sans révolution par rapport au Nook Color.



 

Ultime différence technique entre les deux appareils : le Tablet incorpore d'emblée Netflix & Hulu Plus pour la consultation de vidéos alors que l'application doit être téléchargée sur l'Android Market à partir du Color.

 

À l'usage l'appareil, tournant sous Android 2.3, est définitivement une tablette à part entière, avec accès dès la page d'accueil aux films, aux livres, aux journaux, à la musique, à la navigation internet et aux mails. 

 

Et c'est déjà un succès, puisque selon l'étude de Forrester Research, Barnes and Noble aurait déjà vendu 5 millions de Nook Tablets au dernier trimestre 2011, concurrençant de manière frontale le Kindle Fire. Barnes and Noble revendique ainsi 2 millions et demi de titres contre... 1 million pour Amazon.

 

Le Nook Tablet est vendu au prix de 199 $ contre 169 $ pour le Color, soit 50 € de différence pour un bijou amélioré.