Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

15 ans de graphisme : on aura tout essayé !

Association Effervescence - 27.08.2013

Tribune - graphisme - logos - identité graphique


Chaque semaine, ActuaLitté, en partenariat avec l'association Effervescence, réunissant les étudiants et anciens élèves du Master Édition et Audiovisuel de Paris IV-Sorbonne, vous donne rendez-vous : retrouvez dans les colonnes de notre magazine une chronique, réalisée par les étudiants de la formation, racontant la vie du Master et de l'association. Cette semaine, une chronique légère pour finir l'été : on s'est amusé à déterrer les vieux logos de l'association.

  

À l'heure où l'on parle de plus en plus souvent des graphistes, de leurs conditions de travail, de l'importance de leur talent…, Effervescence a voulu faire une petite rétrospective sur l'évolution de son propre graphisme. Après avoir longuement fouillé dans les archives, on vous a déniché quelques vieux logos et documents… De quoi se rendre compte que les goûts évoluent vite, très vite.

 

 

Le choc des générations

  

Le plus vieux logo d'Effervescence que l'on ait retrouvé figure sur un annuaire du « DESS » daté de 1998. Il semblerait que deux versions du logo existaient alors – une pour chaque option du master. D'un côté une bobine de film, de l'autre un livre, symboles respectifs de l'audiovisuel et de l'édition : ilsaccompagnent fièrement une typographie pour le moins originale, tout en courbes et en mouvements. À l'inverse de la mise en page très sobre de l'annuaire en lui-même, ces logos se veulent dynamiques et évocateurs – ce qui était tout à leur honneur.

 

 

 

 

 

Le logo suivant avait lui aussi bien du mérite : celui de vouloir représenter l'option Audiovisuel et l'option Édition, tout en intégrant le mot « effervescence » au dessin et en le symbolisant par des petites bulles. Bel effort ! Ce n'est plus un logo, c'est toute une histoire ! Illustration amusante et méritoire, dont on peut toutefois regretter le mouvement dont l'image veut faire montre – par la torsion de la caméra et l'effervescence du livre –qui est annihilé par l'abondance des lignes droites et des angles pointus, qui apaisent tristement l'ensemble... On remarquera la typographie à effet cursif, toute en minuscules, moins originale que la précédente mais sans doute plus lisible.

 

 

 

 

A suivi quelque chose de plus sage : un simple logo reposant sur un jeu typographique. Ici, place à une typo minimaliste aux effets d'alignement et d'emboitement des lettres qui en feraient presque un calligramme. Étrangement, deux traitements typographiques très différents l'un de l'autre sont appliqués dans ce logo : en effet, il y a un décalage flagrant entre le nom de l'association et sa présentation, en dessous. Sobriété, clarté, lisibilité, le logo disait tout ou presque de l'association, mais manquait peut-être un peu de force.

 

 

 

 

On ne vous fera pas l'affront de vous expliquer à quel point un graphisme marquant est important, et ce dans n'importe quel secteur où la communication joue un rôle déterminant (c'est-à-dire presque tous…). Ainsi, un poste de graphiste a été créé au sein du bureau d'Effervescence il y a deux ans et, il y a quelques mois, nous avons voulu renouveler notre graphisme et opter pour un logo encore plus visuel et reconnaissable, plus simple, qui ne nécessite ni lecture ni déchiffrage. Nous voulions un motif  que les gens associeraient immédiatement à Effervescence. 

Vous connaissez donc tous notre assemblage de quarts de cercle, que l'on a également décliné en deux versions « texte » selon les usages.

 

 

 

 

La graphiste de l'association, Léa Chevrier, ancienne élève de l'option Édition, a ainsi conçu toute une charte graphique pour les différents éléments de communication de l'association, qu'ils soient papier ou web. Reprenant toujours les quarts de cercle, elle les a habillés de couleurs vives pour en faire de véritables atouts en termes d'impact visuel

En variant la couleur dominante sur la communication de chaque événement, nous pouvons ainsi leur donner une identité propre tout en respectant la continuité du graphisme de l'association. Le but est bien sûr non seulement d'attirer le regard, mais aussi de faire en sorte que l'on se souvienne de notre charte graphique.

 

 

 

 

Décryptage du logo actuel

 

Vous vous demandez sûrement ce que signifie cet assemblage de trois quarts de cercle en guise de logo principal. Pas de réponse définitive, mais plusieurs interprétations ouvertes :

- trois quarts de cercle pour symboliser la formation en cours des étudiants : le cercle n'est pas encore achevé, mais en bonne voie !

- un quart qui part en sens inverse, pour symboliser le dynamisme et l'innovation des étudiants, qui arrivent en tant que jeunes professionnels avec des idées nouvelles, sans conformisme. 

- le cercle pour symboliser le renouvellement permanent des générations du master, mais le changement de sens d'un des quarts de cercle pour signifier qu'aucune promotion et qu'aucun des projets annuels ne se ressemblent.

- l'entrelacement des quarts de cercle qui mime les maillons d'une chaîne. Les métiers de l'audiovisuel et de l'édition ayant comme point commun d'être des activités d'équipe (« la chaîne du livre »), le logo symboliserait ainsi la cohésion nécessaire au bon fonctionnement de ces professions. 

- la silhouette d'un canard, parce que le canard est un animal sympathique.

- toute autre signification qui vous ferait plaisir.

On vous laisse faire votre propre analyse et, si le cœur vous en dit, la partager avec nous !

 

 

Retrouvez aussi nos canards sur Facebook, Twitter ou chaque semaine dans notre chronique ActuaLitté !