medias

Édition : Attention, “lorsque nous tirerons le bilan de cette pandémie”

Auteur invité - 16.03.2020

Tribune - pandémie éditeur indépendant - vente internet livres - édition coronavirus dangers


Les éditions Petit Pavé le confessent sans honte : « Nous avions pris avec une certaine légèreté l’arrivée du coronavirus. » Et de pointer que finalement, ce dernier renforçait et justifiait les prises de position quant à la mondialisation capitaliste, les besoins de service public (y compris pour le livre) et l’écologie (les délocalisations, les chauves-souris contraintes de vivre en ville, etc.).


Michael Gaida CC0


Dans un courrier adressé aux lecteurs, la maison tente l’effort intellectuel indispensable : celui de l’après-pandémie.
 

Mais attention à ce que, lorsque nous tirerons le bilan de cette pandémie, nous ne nous apercevions que les Amazon et Cie se retrouvent encore plus puissantes, que les grandes surfaces commerciales soient encore plus fortes au détriment du libraire, de l’épicier du centre-ville. Que la culture plurielle (aujourd’hui défendue par les acteurs de la culture engagés, artistes, comédiens, chanteurs, auteurs, éditeurs, organisateurs de spectacles…) ne puisse s’en relever au profit des grandes messes culturelles plus commerciales que culturelles. 

Attention que le repli sur soi actuel, lié aux raisons de santé publique, ne devienne, une fois l’épidémie arrivée à sa fin, encore plus la pensée dominante au détriment du partage et de la solidarité.

Attention que les pouvoirs politiques et marchands ne sortent renforcés par le coronavirus au détriment du pluralisme politique et culturel.



Attention et vigilance, donc. Et suffisamment pour lancer un appel du 16 mars, reproduit ci-dessous dans son intégralité.
 

Appel du 16 mars


Avec le coronavirus, les annulations de salons (Printemps du livre de Montaigu en Vendée, l’autre Salon à Paris, le salon de Dieppe et bientôt le livre et le vin à Saumur, etc.) ainsi que les rencontres littéraires avec nos auteurs comme à Nantes, Paris, etc. — si l’on y ajoute les concerts, spectacles — c’est toute la vie culturelle qui s’est arrêtée dans l’ensemble de nos régions. Puis nous apprenions le samedi 14 au soir que c’est toute l’activité économique qui se met à l’arrêt.



 
Dans cette situation, les plus faibles, les non subventionnés, risquent de rencontrer de graves difficultés. Nous pensons aux petits commerçants, aux restaurateurs, aux indépendants, aux artisans… ainsi qu’à tous nos confrères.

Dans notre métier, pour les maisons d’édition indépendante, les salons et autres manifestations littéraires sont non seulement l’occasion de faire connaître leurs livres, leurs auteurs, mais aussi celle de faire des « ventes ».

Or, pour les nouveautés que nous sortons en ces mois de mars-avril, nous n’avons plus aucune possibilité de les faire connaître par les lecteurs, les libraires. Néanmoins, il faut bien payer les factures des imprimeurs.

La période qui vient va donc nous amener par obligation à réfléchir sur les nouveautés programmées que nous pourrons effectivement éditer.

Nous risquons d’être enfermés pour un bon moment… profitons de ce temps pour faire connaitre nos ouvrages auprès de nos amis, nos collègues, nos voisins, nos proches. Nous comptons aussi sur nos auteurs pour communiquer sur leurs ouvrages auprès de leurs lecteurs sur les réseaux sociaux. 

À l’ère du numérique, il est désormais facile de commander des livres et de découvrir le travail des maisons d’édition indépendante. Rien de plus simple que de commander sur le site des Éditions du Petit Pavé d’être livré à la maison et ainsi voyager par les mots et l’esprit en ces temps difficiles.

En attendant vos commandes, prenez soin de vous.


Commentaires
merci pour ce message clair et essentiel que je m'empresse de relayer.

bon courage à tous. et que cette crise ne laisse pas trop acteurs culturels sur le bord du chemin
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.