« Ils tuent sans pitié, nous créerons sans relâche »

La Charte - 17.11.2015

Tribune - tuent pitié - création culture - attaque barbarie


La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a tenu, comme d’autres organisations professionnelles, à rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Le monde du livre, dans un premier temps assez silencieux, se positionne définitivement en faveur d’une culture à même de répondre à la barbarie. Suivant les propos de la ministre Fleur Pellerin, « la culture contre-attaque ». Voici leur message.

 

 

 

Nous voilà tous assommés une fois encore par l'horreur et la barbarie, et les mots manquent pour exprimer notre colère et notre désespoir.

 

Les assassins ont frappé dans des lieux de culture et de vie, ils ont voulu tuer des jeunes.

 

La Charte s'associe à la douleur de toutes les victimes des attentats du 13 novembre et de leurs familles. 

 

Nous avons une pensée particulière pour celles et ceux qui travaillaient, comme nous, dans le monde du livre.

 

Aujourd'hui, quand des fanatiques espèrent bafouer la liberté de leurs assauts sanguinaires, l'engagement collectif, maillon fondamental de la démocratie, est important. Nous sommes plus que jamais décidés à nous battre pour défendre notre littérature et les valeurs d'humanisme qu'elle véhicule.

 

Ils tuent sans pitié, nous créerons sans relâche.

 

Ils assassinent aux terrasses des cafés, nous inventerons des mondes où chanter.

 

Ils veulent faire régner la terreur, nous ne cesserons de nous révolter.

 

La haine est leur moteur, la joie de nos lecteurs est notre récompense.

 

Aujourd'hui, c'est le temps du deuil.

 

Demain, l'espoir renaîtra de nos livres.

La Charte