J'achète Dans Ma Zone : défendre la librairie contre “l'amazonisation”

Auteur invité - 14.02.2020

Tribune - défense librairie indépendante - achat livres Amazon - Occitanie compagne librairies


Dans la Région Occitanie, a démarré une campagne de communication incitant les clients à préférer les commerces physiques à la vente en ligne, et par extension, les librairies à l’amazonisation. Clairement : opter pour la librairie indépendante, plutôt que l’achat en ligne passant par le géant américain. Formateur pour libraires depuis une dizaine d’années, Stéphane Daumay, acteur engagé depuis Nîmes signe un texte pour encourager cette tendance.
 
   

L’intention est clairement affichée. Promouvoir le commerce de proximité. La région Occitanie, non sans un humour décalé, parodie le leader de la vente en ligne et encourage les achats auprès des points de vente physiques. Il semble plutôt pertinent, et fort à propos d’appuyer les emplettes en circuit court.

La librairie, acteur économique et culturel pleinement reconnu dans sa zone de chalandise, s’inscrit dans cette problématique, a fortiori les librairies du sud de France, qui ont souffert d’un contexte économique et social dégradé.
 

D’après le classement 2019 des 400 premières librairies françaises publié par Livres-Hebdo, 9 librairies de la région Occitanie s’inscrivent dans le top 100, cumulant un CA global en 2018 de 51,5 M€. Dont Sauramps à Montpellier et Alès, Ombres blanches à Toulouse ou encore la Maison du Livre à Rodez.

Au total, d’après l’annuaire de l’agence Occitanie Livre & Lecture, 253 librairies indépendantes (généralistes, jeunesse, BD, religieuses) sont répertoriées sur les 13 départements composant la nouvelle région Occitanie, issue de la fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

À ces points de vente, il convient d’ajouter 11 FNAC (succursales et franchisées), 10 Cultura plus une quinzaine d’Espaces culturels Leclerc pour compléter ce tableau exhaustif de la bibliodiversité sur le territoire.

La plupart de ces librairies proposent la vente en ligne et/ou la réservation via leurs propres sites ou plateformes mutualisées. Mais ce service n’est que le complément d’un cœur de métier intrinsèquement rattaché au point de vente physique, au commerce de proximité, qui conjugue accueil personnalisé, conseil avisé, vente en complément. Sans parler du « back-office », la partie immergée du quotidien du libraire, invisible pour le client, axé sur les achats, la gestion des stocks, l’animation.
 

En Occitanie, au lieu d’acheter en ligne, j’achète dans ma zone. À défaut d’un titre d’ouvrage qui pourrait bénéficier d’un coup de cœur des libraires de la région, le slogan fait écho à une publication récente sur le sujet. Éloge du magasin, Gallimard, janvier 2020, écrit par Vincent Chabaud (sociologue et responsable de la licence professionnelle "Métiers de l’édition et du commerce du livre" de l’IUT Paris Descartes).

Dans cet essai, « les différents cas traités montrent à la fois l’importance des commerces dans la vie quotidienne des individus et leur capacité à être un espace où se jouent la construction identitaire et le besoin d’appartenance ».
 

Consomm’acteurs d’Occitanie, de France et de Navarre, faisons l’éloge du magasin, le plaidoyer des librairies. Achetons dans nos zones.




Commentaires
Juste bravo!!!!!

Nous aimerions aussi décliner votre belle idée en Normandie… !

Une autorisation préalable est elle nécessaire?

Peut on utiliser et personnaliser votre slogan?

Quelles sont les conditions?

Merci d'avance, bien cordialement

Sylvie, pour l'équipe de la Grande Ourse
Bonjour Sylvie, Rappelons avant tout que la campagne de com vient de la région Occitanie. Idem pour le logo. Et qu'elle incite à faire ses achats dans les magasins. D'où mon focus sur la librairie indépendante. Aussi, rien n'empêche de votre côté de surfer sur la vague et de décliner l'affiche. Bonne journée, Stéphane D
Il me semble que le logo et slogan viens d'Attac pas de la région Occitanie
En tant qu'Hikikomori et Phobique Sociale moins je sors et mieux je me porte... je commande sur Internet (Fnac et Amazon).
Soyons quand même heureux de la bonne nouvelle : https://twitter.com/francetv/status/1228310727359893505



LOL LOL LOL



(espérons quand même une sortie en DVD voir BR)



Je prendrais quand même à la Fnac Inio Asano Anthology et Sengo T1 et T2 wink
Si j’achète ces tomes à la Fnac c'est qu'ils sont plus gros (pas confiance dans les transporteurs/livreurs). Et la Fnac est sur mon trajet...
Il faut le dire sortir c'est perdre du temps et une torture
Je sais pas si je suis agoraphobe en tout cas merci cette époque qui nous permet un accès à la culture à domicile et pour tous (manque vraiment la santé).
Je me demande si cette réflexion "dans ma zone" est validiste question
comme vous auriez été obligé il y a 20 ans, vous pouvez commander par téléphone ou même faire l'effort de passer par les sites web des vraies librairies au lieu de le faire sur une plateforme de voleurs et exploiteurs tel qu'amazon... ce n'est pas le fait de sortir ou pas.
Je suis aussi téléphonophobe (ça fait partie du packaging Phobie Sociale), et les sites des "vraies" librairies sont soit trop cher quand ils livrent (et je parle pas du zéro pointé en SAV) soit ils font de la réservation qui m'oblige à sortir = 2 mauvaises idées kiss



L'idée générale moins je vois ou je parle à des humains et mieux je me porte...
L'indépendance, rien de tel. Et pour plus de décisions et activités possibles.
Amazon a surtout un très bon SAV, (la Fnac se complique déjà car il faut téléphoner (JAMAIS)).Exemple : un colis (des Blu-rays) perdu dans la semaine marqué comme livré mais en fait "perdu" (chronopost sick ); remplacé en 3 jours cheese sans questions cheese et toute la communication par mail cheese (rapide et efficace).



en plus Amazon a Prime Vidéo du coup je suis Prime et je commande là où je suis abonné (NORMAL).



La majorité de mes livres achetés sont en numérique.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypervigilance



A rajouter au reste



Nb : Je hais les humains kiss
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.