L'ABF rejoint l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme

Antoine Oury - 23.11.2017

Tribune - Agence nationale de lutte contre l'illettrisme - ABF illettrisme - lutte illettrisme


Afin de réaffirmer le rôle des bibliothèques et des médiathèques dans la lutte contre l'illettrisme, l'Association des Bibliothécaires de France annonce qu'elle rejoint le comité consultatif de l’agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI). L'objectif est aussi de mettre en valeur les actions réalisées dans les établissements pour prévenir, mais aussi sortir de l'illettrisme.


Bibliothèque de l'Institut du monde arabe
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


L’association des bibliothécaires de France (ABF) a intégré le 21 novembre 2017 le comité consultatif de l’agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).
 

Lors de l’Assemblée Générale du 21 novembre, les membres du GIP ANLCI ont validé l’entrée officielle de l’ABF au sein de son comité consultatif. Pour rappel, le Comité Consultatif de l’ANLCI, poumon de la société civile, regroupe plus de 100 organisations nationales qui ont une part à prendre pour prévenir et lutter contre l’illettrisme, acteurs du champ social, culturel, de la formation, de l’insertion, de l’entreprise, partenaires sociaux, grandes Fondations, associations d’éducation populaire, organisations caritatives… 

 

Il s’agit pour l’ABF et l’ANLCI de renforcer leur coopération, dans le prolongement d’une année 2017 marquée par une journée d’étude en mars 2017 portée par le réseau ABF sur le thème « bibliothèques et illettrisme ». L’ANLCI a par ailleurs labellisé, dans le cadre des Journées nationales d’action contre l’illettrisme qu’elle fédère chaque année autour du 8 septembre, plusieurs opérations partenariales animées par les équipes de médiathèques et bibliothèques. 

 

Illettrisme en France : l’outre-mer en grande difficulté

 

En décembre 2017 paraîtra le numéro dédié à la problématique de l’illettrisme dans la revue Bibliothèque(s), et c’est à travers ce support que l’ABF et l’ANLCI ont souhaité illustrer les partenariats à l’œuvre entre les professionnels de la lecture publique et les acteurs de la prévention et de la lutte contre l’illettrisme, en direction des personnes fragilisées avec la lecture let l’écriture. 

 

Au sommaire de ce numéro, réalisé en collaboration avec l’ANLCI et les Centres ressources illettrisme participants, un état des lieux des dispositifs existants, des bonnes pratiques, et des présentations d’expériences illustrant la forte transversalité des approches de ces acteurs. 

 

Un plan d'action pour faire venir le public
en situation d'illettrisme en bibliothèque

 

Si le rôle actif en matière de prévention de l’illettrisme des professionnels des bibliothèques et médiathèques n’est pas à démontrer, l’importance de l’action conduite en direction des adultes, pour renouer avec les compétences de base, et accompagner la sortie de l’illettrisme, est parfois davantage sous-estimée. 

 

Aux côtés des acteurs de la lutte contre l’illettrisme, les bibliothèques, lieux de découverte, de mixité sociale, de brassage culturel et d’émancipation, jouent un rôle fondamental pour permettre à tous un accès facile à la culture, à l’éducation et au numérique.