“L’Europe devrait renforcer l’impact des bibliothèques” : un manifeste

Auteur invité - 22.03.2019

Tribune - europe bibliotheques - bibliotheque union europeenne - manifeste ifla


Cinq organisations représentants les bibliothèques et les bibliothécaires d'Europe, menées par l'IFLA, la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, ont coécrit et cosigné un manifeste adressé aux institutions européennes. Celui-ci les invite à œuvre en faveur des bibliothèques, pour faciliter leur travail, mais aussi pour les usagers et ceux qui, pour diverses raisons, n'ont pas accès à leurs services. Nous reproduisons ci-dessous leur manifeste, dans son intégralité.

Euro Sign
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

UN MANIFESTE DES BIBLIOTHÈQUES POUR L'EUROPE


Les bibliothèques comptent pour l'Europe — elles sont des lieux clés pour l'apprentissage et l'engagement civique, des fenêtres ouvertes à tous sur la culture et le patrimoine, ainsi que des moteurs pour la recherche et l’innovation.

Et à son tour, l'Europe compte pour les bibliothèques. Pour pouvoir construire des sociétés plus fortes, plus intelligentes et plus justes, nos institutions dépendent des décisions prises à Bruxelles, à Strasbourg et à Luxembourg. Nous cherchons une Europe qui nous aide à réaliser notre mission.

C’est pourquoi nous, organisations représentant les bibliothèques à travers l’Europe, vous encourageons à lire et à soutenir ce manifeste.

Nous voulons une Europe qui :
 
1. Garantit à tout un chacun, à tout moment de la vie, la capacité d’apprendre, de lire et de se développer à travers les bibliothèques
  •  
  • L’Europe devrait tenir une promesse d’information — chacun devrait pouvoir accéder aux informations dont il a besoin pour améliorer ses conditions de vie. L'équité à travers l’Europe est essentielle. Pour ce faire, l’Europe devrait aider les bibliothèques à réaliser leur potentiel en veillant à ce que tout le monde ait accès aux initiatives et projets encourageant la lecture, l'alphabétisation et l'apprentissage pour tous, et en développant des indicateurs appropriés.
  •  
  • Les cadres législatifs, les programmes de financement et les réglementations associées devraient être conçus de manière à faciliter la participation des bibliothèques, notamment dans le développement des compétences numériques et dans l’éducation aux médias et à l’information. L’Europe devrait renforcer l’impact des bibliothèques par le biais de programmes d’éducation et de formation qui renforcent les capacités.

2. Place l'accès au cœur de son action sur la culture, la science et l'innovation
  •  
  • L’Europe devrait être un leader mondial dans la promotion de l’accès ouvert à la science. Il devrait tenir la promesse de rendre l'accès ouvert à toutes les publications résultant des recherches financées par des fonds publics d'ici à 2020 et d'utiliser ses ressources pour promouvoir les changements systémiques nécessaires pour faire de l’accès ouvert le principe par défaut de la science et de l'innovation, permettant ainsi aux bibliothèques de remplir leurs missions.
  •  
  •  
  • L’Europe devrait s’assurer que ses programmes assurent l’accès pour tous, en particulier aux œuvres littéraires, notamment en soutenant les bibliothèques en tant que gardiennes du patrimoine documentaire de l’Europe à numériser et à partager leurs collections. Elle devrait garantir la mise en œuvre de législation pertinente — en particulier la Directive sur le Droit d'auteur dans le Marché unique numérique, ainsi que la Directive sur les Œuvres orphelines et les dispositions mettant en œuvre le Traité de Marrakech — de manière à soutenir ces objectifs.

3. S'engage pleinement à réaliser les Objectifs de développement durable des Nations Unies et promeut l'accès à l'information dans ses initiatives d’accession et de développement
  •  
  • L’Europe devrait élaborer un plan global pour un développement durable inclusif au niveau régional, reconnaissant l’importance de l’accès à l’information, y compris par l’intermédiaire des bibliothèques, en tant qu’investissement social et facteur essentiel de la réussite. Aux Nations Unies, elle devrait s’engager fermement au soutien des ODD, exhortant les autres à s’engager de manière significative.
  •  
  • Les fonds de l’Union européenne pour l’accession et le développement devraient favoriser l'accès à l'information et aux compétences en permettant aux bibliothèques de réaliser leur potentiel. Afin de favoriser les conditions propices à la croissance et à l'accès à l'information au-delà de ses propres membres, l'UE devrait adopter une position plus constructive dans les discussions à l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle sur les limitations et exceptions globales au droit d'auteur.

Un manifeste signé par l'IFLA (Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques), LIBER (Ligue des bibliothèques européennes de recherche), Public Libraries 2030, EBLIDA (Bureau européen des associations de bibliothèques, de l'information et de la documentation) et SPARC Europe (Coalition de l'édition savante et des ressources académiques).

Plus d'informations sur le site europe4libraries2019.eu.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.