"Le binôme auteur-éditeur repose sur la confiance réciproque"

Association Effervescence - 12.11.2014

Tribune - édition publication - livres auteur écriture - travail éditorial


Chaque semaine, ActuaLitté, en partenariat avec l'association Effervescence, réunissant lesétudiants et anciens élèves du master Édition et Audiovisuel de Paris-Sorbonne, vous donne rendez-vous : retrouvez dans les colonnes de notre magazine une chronique, réalisée par les étudiants de la formation, racontant la vie du master et de l'association. 

 

Cette semaine, témoignage de Giulia, étudiante de la promo 2013-2014 du master Édition, sur l'aventure du partenariat avec Chemin Vert.

 

Rappelez-vous : au mois d'avril, nous vous présentions le concours « Nos lecteurs ont du talent » lancé par les Éditions Chemin Vert, maison d'édition numérique. Un concours sur le thème du polar qui plaçait le lecteur au centre du processus de sélection des œuvres, puisqu'il s'agissait pour les auteurs de poster leur texte en ligne, et pour les lecteurs de voter pour leur roman préféré.

 

La promotion Édition du master est ensuite intervenue. Dans notre chronique du 24 juin, Giulia expliquait que Chemin Vert a proposé aux quinze étudiants de sélectionner deux textes, au sein des manuscrits arrivés entre la 11e et la 20e position – seuls les dix premiers étaient publiés d'office en version numérique. Ils ont donc voté, et ce sont Et dans 150 ans… de Pier McGuill et La Troisième Piste de Philippe Guillermic qui ont été élus, à la quasi-unanimité. 

 

C'est donc aujourd'hui l'heure du bilan, puisque les deux polars qui ont enthousiasmé les étudiants paraissent le 13 novembre aux Éditions Chemin Vert. Laissons la parole à Giulia…

 


 

 

« Comme tout parcours qui commence et qui s'achève, le bilan s'impose à la fin de l'expérience. Et le mien est extrêmement positif. Participer à l'opération « Nos lecteurs ont du talent », dans le cadre du partenariat avec Chemin vert Éditions, s'est révélé une expérience enrichissante et très formatrice. Doublement, dirais-je : professionnellement et humainement. 

 

De fait, il est impossible de dissocier le travail que nous avons mené – dans le choix et le suivi éditorial du manuscrit – des échanges entretenus, tout au long de cette aventure, avec notre auteur. Si d'un côté, j'ai appris à travailler sur le tas, avec toutes les contraintes liées aux courts délais — une prérogative de l'édition —, de l'autre, j'ai également appris à travailler avec un auteur, dans le respect de son œuvre et de la qualité éditoriale.

 

Le métier d'éditeur commence avec un choix, le choix du manuscrit à publier, et aboutit avec l'accompagnement de l'auteur dans le re-travail du texte. Pour bien comprendre la difficulté de ce parcours, il faudrait imaginer un manuscrit comme une statue de grès à peaufiner. La forme est déjà esquissée : l'auteur a fourni la matière solide avec son intrigue et ses personnages. Cependant, il reste encore des touches à apporter pour qu'on puisse mettre ses traits davantage en valeur. Il est délicat de faire comprendre cela à un écrivain, qui pourrait refuser les suggestions. Comment faut-il agir alors ?

 


 

 

Tout d'abord, il faut le rassurer, car le binôme auteur-éditeur repose sur la confiance réciproque. Et c'est ce que nous avons fait avec notre auteur — que je remercie tout particulièrement. Une fois la confiance instaurée, le travail éditorial se déroule assez spontanément, comme dans notre cas. Lui a procédé aux modifications, prenant en compte nos suggestions et en appréciant la mise en valeur de son texte.

 

Cependant, au cours de ces mois de travail, j'avoue avoir rencontré deux difficultés qui n'avaient aucun rapport ni avec l'auteur ni avec son texte, mais seulement avec mon manque d'expérience. D'une part, le diable est dans les détails, lorsque l'on n'arrive pas à prendre une distance critique avec le texte et à poser les limites du re-travail. D'autre part, il arrive un moment où il faut envoyer le manuscrit en correction et je crois que c'est l'un des instants les plus difficiles du métier de l'éditeur, car il implique de savoir s'arrêter.

 

Pour moi, cette expérience a été synonyme d'opportunités : celle donnée aux auteurs d'être choisis et publiés, et celle que nous avons reçue d'expérimenter un véritable suivi éditorial et le rapport direct avec les auteurs. »

 

***

Vous pouvez vous procurer ces deux thrillers, ainsi que les autres romans publiés à l'issue du concours, sur le site des Éditions Chemin Vert.

 

Et restez attentif… Un nouveau concours « Nos lecteurs ont du talent » va vous être proposé très bientôt ! Que vous soyez auteur ou lecteur, vous pourrez y participer en soumettant vos textes ou en votant pour votre roman préféré. La nouvelle promotion du master sera de nouveau partenaire. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur le site des Éditions Chemin Vert ou sur la page Facebook du concours.

 

***

 

Si vous voulez (re)lire nos chroniques déjà publiées sur ActuaLitté, c'est ici ! Si vous voulez être informés chaque semaine de la parution de notre nouvelle chronique, c'est ici !

À mardi prochain !