Le livre audio, un contrepoint à "une société qui chérit l'immédiateté"

Association Effervescence - 02.12.2014

Tribune - éditions Hackoeurs - association effervescence - slow littérature


Chaque semaine, ActuaLitté, en partenariat avec l'association Effervescence, réunissant les étudiants et anciens élèves du master Édition et Audiovisuel de Paris-Sorbonne, vous donne rendez-vous : retrouvez dans les colonnes de notre magazine une chronique, réalisée par les étudiants de la formation, racontant la vie du master et de l'association. 

 

Cette semaine, nous nous intéressons au livre audio !

 

Aimez-vous qu'on vous raconte des histoires ? Qu'une voix posée narre votre ouvrage préféré ? Pour la plupart des lecteurs, le livre audio reste principalement un dispositif pour enfants ou pour les mal-voyants, mais l'association Effervescence considère cette lecture à haute voix comme une nouvelle manière d'allier les univers audiovisuel et éditorial. À l'occasion de la sixième édition du festival Livres en tête, premier festival français à célébrer la lecture à haute voix, de nouveaux partenariats ont été scellés entre l'association Effervescence et les acteurs d'une édition audiovisuelle : le collectif Les livreurs - lecteurs sonores et WikiStage. 

 

En effet, pour inaugurer le festival à l'Institut Finlandais, le 25 novembre dernier, une série de petites conférences ont eu lieu sur le livre audio. Parmi les intervenants on comptait : Valérie Lévy-Soussan (directrice générale d'Audiolib, maison d'édition de livres audio), Olivia Phélip (fondatrice de Viabooks.com, magazine et réseau social autour de la littérature) ou encore Christophe Rioux (écrivain et membre du Grand Prix du livre audio). Il ne s'agissait pas de conférences ordinaires puisque les caméras de Wikistage avaient envahi le petit auditorium transformé, pour un soir, en studio d'enregistrement. 

 

Mais qu'est-ce que WikiStage ? WikiStage est un projet à but non lucratif qui a pour vocation de devenir « une encyclopédie numérique de vidéos à contenu pédagogique, en libre accès à travers le monde ». WikiStage n'est pas composé d'articles, mais de « WikiTalks », des micro-conférences de trois, six, ou neuf minutes, durant lesquelles des professionnels répondent à une question sur des domaines d'expertise précis et variés comme la psychologie, l'histoire, le jazz… ou le livre audio, dans notre cas. Ce projet se développe aux quatre coins du monde et son président, Johannes Bittel, était présent lors de cet événement afin d'exposer ce nouveau concept. 

 

Les intervenants ont donc joué le jeu d'une présentation filmée en temps limité : comment fonctionne l'édition de livre audio en France ? Qu'en est-il au Royaume-Uni ? Comment être un bon lecteur-comédien ? Autant de questions auxquelles vous trouverez les réponses en vidéo sur le site de l'événement : Livres en tête. Vous pourrez réfléchir au fait que le livre audio est peut-être l'accompagnateur idéal des révolutions du tout-connecté : à l'heure où l'on est de plus en plus mobile et où les déplacements ne doivent plus être synonymes de déconnexion ou d'inactivité, le livre audio peut être le grand gagnant des supports de lecture.

 

 Les intervenants des conférences WikiStage sur le livre audio

 

Mais si ce support s'inscrit dans les nouvelles révolutions numériques, il peut aussi apporter un heureux contrepoint au désir de vitesse toujours croissante dans une société qui chérit l'immédiateté : en effet, la lecture à haute voix est plus lente que la lecture silencieuse. Lire un livre audio implique de se plier au rythme de la voix d'un autre et empêche la pratique du feuilletage : on ne saute pas de pages dans un livre audio ! Mais la « Slow littérature », selon la formule de Christophe Rioux, ne constitue pas pour autant une faiblesse du livre audio. Celui-ci est un support idéal pour la « littérature courte », pour ce qui se lit en moins de vingt minutes et accompagne les trajets quotidiens, comme pour la littérature longue que l'on sépare en chapitres. 

 

La promotion du Master 2 édition de la Sorbonne, au travers des Éditions Hackœurs, était présente afin de vous faire partager cette série de micro-conférences en direct grâce à ses live-tweets. 

 

Pour en apprendre plus, vous pouvez retrouver sur le site de Wikistage ces entretiens filmés. 

 

Si vous voulez (re)lire nos chroniques déjà publiées sur ActuaLitté, c'est ici ! Si vous voulez être informés chaque semaine de la parution de notre nouvelle chronique, c'est ici !

À mardi prochain !