medias

“S'affranchir d'Amazon... Nous c'est fait !”

Auteur invité - 30.04.2020

Tribune - librairie occasion indépendante - livres anciens modernes - Amazon affranchir départ


Il aura fallu un confinement et le cynisme poussé à son maximum de la part de la direction pour que nous sautions le pas et décidions enfin de fermer définitivement notre boutique Amazon... Mais pourquoi avons-nous décidé, un jour, d'ouvrir une boutique sur cette plateforme inhumaine ?
 

par la Librairie et Caetera - Librairie des Liserons




 

Lorsque nous avons démarré la vente de livres en ligne (en 1999), nous n'avions nul besoin d'Amazon, nous vendions sur Chapitre, Galaxidion, Livre-rare-book, Abebooks... Nous parvenions à gagner notre vie.
 

En 2008, notre activité ne nous permettant plus de dégager un revenu suffisant pour vivre, nous avons repris les marchés, qui, malheureusement, ne rapportaient pas grand-chose non plus... Plusieurs collègues nous ont conseillé de rejoindre Amazon : "On y bosse" disaient-ils... C'est en désespoir de cause que nous y avons ouvert un compte ; il y avait les gosses à nourrir, les emprunts à rembourser...


Eh oui ! "On y bossait" en effet...


Damned ! C'était donc là qu'avaient migré une bonne partie de lectrices et lecteurs et nous y avons retrouvé quelques connaissances ...


Et voilà, la grosse machine avait trouvé la façon d'embarquer un maximum de personnes dans son entreprise d'algorithmisation du monde...


C'est par "facilité" que nous y sommes restés si longtemps... Mais, si ce n'est un apport financier quasi "garanti", nous n'avons trouvé aucune satisfaction à exercer notre métier sur cette plateforme. Notre degré de souffrance n'est, bien entendu, pas comparable à celui des salariés des entrepôts, mais nous nous sommes trouvés noyés au milieu d'une masse des livres à des prix aberrants (le prix d'un même livre peut varier de 1 centime à 1965,37 €), en proie à la "fusion" des offres dénaturant nos descriptions, interdits de communication directe avec nos clients, minutés, évalués, fliqués, incités à être toujours plus compétitifs, infantilisés, mal considérés et menacés de suspension de notre compte à la moindre protestation... Chez Amazon, le client a toujours raison, le "collaborateur" marketplace a donc toujours tort...
 

Et que dire du malaise éprouvé à l'idée d'être acteurs de cette catastrophique dérive du monde et de notre propre aliénation ?


Et que dire du dépit à l'idée de participer à l'accroissement de la fortune indécente de Jeff Bezos(grosso modo 20% du montant de nos ventes étaient prélevés par Amazon) ?


Nous n'étions pas clients Amazon et l'intention de quitter ce navire était là depuis l'origine. Nous sommes très heureux d'avoir aujourd'hui l'audace de faire ce pas de côté. Même si nous ne savons pas trop où nous allons en nous privant d'un tiers de notre revenu, cette décision nous réjouit... En nous libérant de cette "tyrannie de la commodité" nous allons certainement gagner en inventivité et, en attendant, nous plantons des patates. 
 

Je souris en lisant les messages larmoyants de la direction : le méchant tribunal qui empêche Amazon d'apporter "de l'aide" à ses clients en cette période exceptionnelle, le virus qui affecte notre "communauté"... l'assurance que notre partenariat est apprécié... J'ai récemment relu mon contrat, je n'y ai pas trouvé trace de cet esprit communautaire...
 

Nous invitons chacun et chacune à s'affranchir de ce mode de consommation et, d'une façon générale, à se demander avant tout achat "des personnes ont-elles été maltraitées pour que, moi, je puisse accéder à ce bien de consommation ?" Cette Éthique minimale réduira rapidement notre impact social et environnemental !
 

Pour continuer à exercer notre beau métier, nous rejoignons des plateformes indépendantes : Leslibraires.fr, plateforme française dédiée au livre, et nous tentons l'Amérique avec Biblio.com et peut-être l'Espagne avec Uniliber.
 

Cela s'ajoute à nos boutiques Abebooks (Filiale d'Amazon (eh oui...), mais sur laquelle il n'est pas désagréable de travailler, car elle permet encore, à ce jour, le contact direct entre vendeur et acheteur) et, livre-rare-book (notre lieu de travail préféré !)
 

livre-rare-book étant le seul site à ne pas prélever de commission sur les ventes, en passant votre commande sur ce site, c'est vous qui bénéficierez d'une remise.


Au plaisir de vous retrouver ici ou là...




Commentaires
Bonjour

Tout ce qu'on peut lire et entendre ce sont des critiques envers le géant américain mais posez vous la question de ce qu'Amazon fait pour ses clients.

Personnellement Amazon livre tout ce dont vous avez besoin et ça cest génial !! Avez vous pensez à la mère célibataire qui se tue à la tâche pour faire vivre son foyer et n'a nullement le temps ni la force en rentrant à 20h le soir de courir les magasins qui sont déjà tous fermés tout ça pour acheter un livre scolaire ou tout autre fourniture, des vêtements pour les enfants, du matériel pour la maison, des cadeaux d'anniversaire pas cher.Vous souciez vous de la grand-mère assez indépendante pour vivre seule mais pas pour se déplacer dans les magasins, de ceux qui n'ont pas de voiture. Bref pour toutes ces personnes à qui Amazon rend la vie plus facile je dis UN GRAND MERCI.La vie est difficile pourquoi critiquer le mode de vie que choisissent les gens en fonction de la vie qu'ils mènent. Oui c'est bien de faire vivre les petits commerçants mais avec quel argent ? Si vous pouvez trouver moins cher et avoir plus rapidement un article sur Amazon vous êtes en train de dire que vous préférez payer le double du prix, perdre du temps pour aller l'acheter à 10km de chez vous whaah..bravo

Personnellement ce n'est pas mon choix j'ai ma conscience pour moi je préfère commander sur Amazon qui donne des emplois aux chômeurs car les articles ne s'envoient pas tout seuls. Arrêtons là la guerre lancée contre Amazon et Uber. Idem je ne peux me payer un taxi quand j'ai de gros soucis de trains pour rentrer à mon domicile où m'attendent des enfants mineurs et là heureusement je peux prendre un Uber grâce au prix abordable. Alors réfléchissons un peu il y a toujours des avantages et des inconvénients partout. Trouvez moi l'entreprise parfaite avant de lancer toutes ces critiques. Lisez cet article sur la poste, ikea, mac donald qui peuvent être elles aussi autant critiquées que le géant Amazon. Bref arrêtons cette vendetta vous n'aimez pas ? n'achetez pas ou n'achetez plus mais laissez les autres faire ce qu'ils veulent.
"Donner un emploi aux chômeurs" : un emploi d'accord, mais lequel ? Tous les témoignages, les articles et les enquêtes sur le sujet montrent que les conditions de travail chez Amazon sont absolument désastreuses : un flicage permanent, un rythme insoutenable, aucune pause même pour aller aux toilettes - et à côté de ça, un employé mort d'une crise cardiaque, parce qu'il est resté 20min sans aide dans l'entrepôt, sous les regards des managers qui, habituellement, n'oublient pas de réagir dès qu'un employé ralenti un peu.

Aux États-Unis, les salaires sont tellement bas que des salariés plantent des tentes à côté des entrepôts, faute de pouvoir se payer des logements décents à proximité. Pendant ce temps, leur patron Jeff Bezos est en passe de devenir billionnaire - pas millionnaire, pas milliardaire, billionnaire. Une somme d'argent absolument ridicule, impossible à penser, impossible dépenser pendant toute une vie.





Donc au-delà du côté pratique, au-delà même du secteur du livre, c'est aussi une question du modèle de société dans lequel on veut vivre. Il vaudrait certainement mieux investir dans des plus petites structures, plus nombreuses, qui offrent aussi des emplois sans tuer leurs salariés et creuser les inégalités. Si cette crise a montré quelque chose, c'est que les petites structures sont aussi capables de livrer les parents célibataires et les grand-parents que vous preniez en exemple - et elles pourraient même embaucher pour ça, si Amazon ne tuait pas leur marché.
Amazon est un puit de voleurs, on m a piraté carte bancaire, mon compte et personne ne fait rien, même pas ma banque,j ai porté plainte,il n y a personne qui répond aux mails,au téléphone ils ne peuvent rien faire...une honte !!
Ne pas commander chez Amazon c'est déjà penser aux commerces de proximité,et garantie que l'argent reste en France
Perso ça fait du biens voir que je suis pas le seul a ne pas aimer amazon j'ai jamais acheter chez eux et je ne compte pas le faire de sitôt . je préfère commander sur des sites plus traditionnel et être protéger par PayPal en cas de problème.
Quand je vois ce type de bataille ridicule ça me fait doucement rire on fait chier Amazon pour X raison mais pas les autres il ont envoyer Amazon au tribunal pendant le confinement mais pas cdiscount ou autre je commande toujours Amazon et je continuerais encore wink
Tout a fait d'accord 👍🏻
Bonsoir,

Je partage le commentaire de Glaçant
J'achète tout sur Amazon depuis 2007.Jamais déçu. ..pourquoi je devrais acheter ailleurs ? Je suis satisfait et si des gens veulent payer plus chère ailleurs juste pour sauver une boutique ça les regarde. Acheter sur le net c'est pratique de plus les centres villes sont interdits aux voitures alors le commerce en ligne à de beaux jours devant lui...de plus je peux choisir tranquillement devant mon écran et en ce qui concerne les livres. ...Les boutiques se trouvent toujours dans des coins ou on peut pas se garer....donc achat en ligne pour ma liseuse. On ne peut plus revenir en arrière vous pouvez pas avoir le beurre. ...etc.. ..et arrêtez de toujours critiquer Amazon juste parce que c'est pas français. Et oui Jeff besos avait une bonne idée le jour où il a commencé à vendre des livres en ligne et vous voudriez l'accusé de quoi ?

..
Moi je me pose des questions. Pourquoi toujours Amazon ? Ha oui c'est le plus gros donc le plus méchant. Mais quand je vois actuellement depuis le début du confinement comment toutes les grosses enseignes de grande distribution et je dis bien toutes. Profitent du fait de vendre de l'alimentaire pour continuer à vous fourgez tout et n'importe quoi en faisant travailler leurs employés dans des conditions aussi limites que celles du grand méchant Amazon et même les 500 millions de masques qu'ils ont acheté pendant que nos soignants galeraient pour en avoir. Alors bon moi je veux bien cracher sur les GAFA mais c'est bien simpliste tout ça et surtout bien Français. C'est avant qu'il fallait faire quelque chose et comme le disait une autre personne faut pas cracher dans la soupe. Cdt
Tres bonne réflexion 👍🏻
Quant.On.est.Domicilie.Dans.Le.Rural.Et.Q'uil.N'y.a.Rien.Ont.Est.Bien.Content.D'avoir."Amazon".A.Ces.Cotes.Aucun.Probeme.Livraison.Rapide.Et.Produits.De.Bonnes.Qualites.Merci."Amazon".😋.
Contente pour vous que vous puissiez commander ce dont vous avez besoin depuis chez vous. Merci Amazon qui simplifie la vie
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.