“Visiblement, ça leur arracherait la gueule...”, par Eric Pessan

Auteur invité - 18.04.2020

Tribune - Eric Pessan - humilité politique épidémie


Eric Pessan est auteur de romans, mais il a travaillé pour la radio et le théâtre. Il participe au site Remue.net, grand laboratoire d’expérimentation littéraire. Il écrit pour la jeunesse, et il se trouve des adultes pour le lire, sans s’en cacher. Son dernier livre, Photos de famille, est sorti — devait sortir — ce 20 mars. Il offre ici une leçon d’humilité, valeur que le monde politique au pouvoir semble avoir oubliée.
 

Eric Pessan - Photo : Thierry Rajic/Figure 

 


Visiblement, ça leur arracherait la gueule de déclarer qu’on ne sait pas trop, qu’il y a des centaines de paramètres à prendre en compte, que l’on doit être prudent, analyser l’évolution de la contamination, s’inspirer de ce que font les autres nations et — éventuellement — tirer des enseignements de leurs erreurs, que l’on ignore bon nombre de choses, que cela dépend aussi du succès d’un éventuel traitement. 

Ça leur arracherait la gueule de dire avec précision les achats de masques et de gants, les compréhensibles difficultés d’acheminement, les modalités d’approvisionnement. 
 
Ça leur arracherait la gueule de parler tous de la même voix sans que l’un dise blanc et l’autre noir pour qu’aussitôt celui-ci évoque du gris, pour se tenir à une ligne qui ne soit pas contredite dans la journée par un ministre, un secrétaire d’État ou un porte-parole. 

Ça leur arracherait la gueule aussi de s’excuser pour les cafouillages, pour les oui aussitôt suivis de non, pour toutes les fois où avec autorité ils ont dit une chose et son contraire : la non-nécessité d’un confinement aussitôt suivi de l’ordre du confinement, la non-efficacité du port du masque aussitôt suivie de l’ordre de porter des masques ; ils se doutent bien que de telles excuses permettraient d’apaiser les colères justifiées, mais ça leur arracherait la gueule d’apparaitre fragiles là où ils se veulent invincibles. 
 
Ça leur arracherait la gueule d’être humbles, de ne pas annoncer des dates, des jauges, des âges, des types de commerce au hasard, juste pour le plaisir mégalomane d’exister durant quelques heures en Une des médias. 

Ça leur arracherait la gueule de réfléchir avant de parler, de choisir la voie de la modestie plutôt que celle de la force, de la fanfaronnade, de la rodomontade, de la hâblerie. 

Ça leur arracherait la gueule d’avouer qu’ils ne savent pas plutôt que de toujours affirmer, de toujours parler le plus vite, le plus fort, le plus haut. 

Ça leur arracherait la gueule de se montrer humains, simplement humains : faibles, emplis de doutes, mais déterminés à accomplir le mieux pour le bien commun.
 


Commentaires
Je suis bien d'accord avec ce texte, sauf...

Ce n'est pas ce gouvernement qu'il faut pointer mais des décennies de néo libéralisme qui ont sabré l'hôpital public (Hollande aurait-il fait mieux ?!!)

Je trouve plutôt rassurant qu'on entende des voix discordantes (même au sein du gouvernement)... Un pays où les dirigeants parlent d'une même voix, c'est pas bon signe, (voire la Chine, la Russie...) ou Trump (là il n'y a que lui qui parle!)
Ça vous arracherait la gueule d’essayer de comprendre que cette pandémie est un élément tellement nouveau pour tous, autant que nous sommes, citoyens, parents, grands-parents, enfants, petits-enfants, hommes politiques... que des solutions ne peuvent pas être trouvées en claquant des doigts, d’admettre que le français est un impatient né: il veut des réponses en claquant des doigts mais les réponses qu’on lui donnent ne lui conviennent pas alors il veut que le gouvernement prenne son temps mais les réponses qu’on lui propose ne lui plaisent pas et il trouve que le gouvernement n’est pas assez réactif !

Oui ce Covid19 est compliqué, triste, inattendu, incompréhensible mais laissons un peu plus de temps et le droit à l’erreur aux personnes qui gouvernent la France !

Depuis l’apparition du coronavirus nous sommes certainement nombreux à avoir fait des erreurs de gestes, de sécurité, de sorties, à ne pas avoir respecté les règles imposées par le gouvernement alors s’il vous plaît essayez de mettre votre critique de côté !
Bravo ! La critique est tellement facile que certains en ont fait un doctorat. Mais qu'ils prennent les rênes donc, et qu'ils fassent leurs preuves....
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.