medias

52 semaines d'écriture, et 52 nouvelles : lancement du Projet Bradbury

Nicolas Gary - 20.08.2013

Zone 51 - Chez Wam - Projet Bradbury - expérience littéraire - écriture


La rentrée sera littéraire, comme chaque année, mais pour 2013, ActuaLitté a décidé de faire la place belle à une expérimentation particulièrement intéressante. Neil Jomunsi, que l'on ne présente plus, nous a contactés voilà quelques semaines, avec l'intention de se lancer dans une expérience d'écriture originale. Défense et illustration de la créativité, par le numérique...

 

 

 

 

À compter d'aujourd'hui, donc, il sera possible de retrouver sur le site que ActuaLitté héberge, le parcours du créateur, face à sa création. Neil s'inspire des paroles du romancier de SF Ray Bradbury, qui à l'occasion du 6e Annual Writers's Symposium by the Sea, expliquait en 2001 quelle est sa conception du travail. 

 

L'affaire est simple : une année passée sur un roman, c'est le risque de rater et de passer à côté de son travail. Pour Bradbury, l'intérêt était de rechercher des histoires courtes, en écrivant un texte par semaine - le meilleur moyen d'apprendre à être écrivain. 

 

« Au bout d'un an, vous serez alors heureux d'avoir vraiment accompli quelque chose. Vous aurez entre les mains 52 nouvelles. Et je vous mets au défi d'en écrire 52 mauvaises : c'est impossible », estimait-il. C'est donc en partant de ce constat que Neil a décidé de suivre le conseil avisé, et de se lancer.

 

Entre août 2013 et 2014, il va rédiger 52 nouvelles, qui seront commercialisées pour 99 centimes d'euro chacune. En parallèle, il racontera sur le site que nous hébergeons toute son aventure, prendra le temps de parler et d'échanger avec les lecteurs qui le solliciteront. Bref, un travail d'auteur contemporain, avec la diffusion plus importante qu'assure ActuaLitté.

 

C'est une expérience « à tenter un poète », disait Cyrano de Bergerac. En vers et contre tout, cela nous a tentés également. 

 

Rendez-vous à cette adresse pour découvrir le Projet Bradbury.

 

Le communiqué intégral suit :