aBook, ou les bienfaits d'Apple à l'ère chrétienne de Rome

Clément Solym - 26.06.2011

Zone 51 - Humour - pomme - codex - abook


1.1 Au commencement, Apple créa les cieux et la terre.
1.2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
1.3 Apple dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

Amusante idée, non, que la firme de Cupertino soit le créateur de toute chose ? Au point qu'une multitude de vidéos parodiques s'amusent à faire d'Apple L'Inventeur, la firme de toutes Les Créations.

Et SoBookOnline nous en déniche une typique de ces dimanches paresseux du livre-codex. Petit brin d'histoire :
Ce dernier est apparu vers le Ier-IIème siècle à Rome, venu progressivement remplacé le volumen dans les sociétés chrétiennes, parce qu’elles en avaient besoin pour comparer les différents évangiles (ce que ne permettait pas le gros rouleau-volumen qu’on déroulait pour lire). (voir SoBookOnline)
Outre que notre cher Marc voue lui-même un culte à tout ce qui affiche comme logo une pomme (ou un canelé), voir simplement un trognon, la vidéo ne manque pas d'humour.


Il est certain que le passage du parchemin au codex a modifié durablement les usages, autant qu'il a introduit de nouveaux rapports à l'écriture.

Et si dans un premier temps, on recopiait les textes des parchemins sur ces nouveaux outils, il ne fait aucun doute que quelque temps après, les textes eux-mêmes ont été modifiés pour mieux coller au codex. Pour preuve l'apparition du roman, produit dérivé de la langue romane, qui était utilisée pour transcrire les textes encore en latin, et les rendre accessibles à un plus grand nombre.

Seule erreur de cette parodie : l'invention du livre a été liée à une volonté économique, motivée par le gain de place et d'espace. Ce qui n'est sûrement pas la politique tarifaire d'Apple...