Alan Moore a choisi la lettre d'un fan de 9 ans pour la couverture de Jerusalem

Antoine Oury - 22.07.2016

Zone 51 - Insolite - Alan Moore comics - Alan Moore Jerusalem - Alan Moore lettre fan


Malgré les nombreux chefs d’œuvre qui portent son nom sur leur couverture, Alan Moore est loin d'avoir la réputation d'un auteur aimant les compliments et les cérémonies. Mais quand c'est un jeune garçon de 9 ans qui fait parvenir à l'auteur une lettre pour le remercier d'écrire, même le grand barbu a un instant de faiblesse. Voire plus : Moore a choisi de reproduire un extrait du courrier de Joshua, envoyé en 2013, pour la quatrième de couverture de son prochain livre, Jerusalem.

 

TAM London 2010: Alan Moore and Josie Long

Alan Moore et Josie Long, en 2010 (Stew Dean, CC BY 2.0)

 

 

« Je vous écris, car je voudrais en savoir plus sur vos comics, surtout V for Vendetta, Watchmen, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires et Swamp Thing. Je voudrais aussi vous remercier de faire des romans graphiques si incroyables, mais comment faites-vous ? » La lettre de Joshua, scolarisé à l'école primaire Church of England de Naseby, non loin de Birmingham, au centre du Royaume-Uni, est courte, mais touchante.

 

En quelques lignes, le jeune homme salue l’œuvre d’Alan Moore, évoquant sa scène préférée de V for Vendetta ou son personnage favori de Watchmen, avant de conclure le plus simplement du monde : « De toute façon, vous êtes le meilleur auteur de l’histoire de l’humanité. »

 

Joshua a écrit ce courrier à Alan Moore dans le cadre d’un travail scolaire pour lequel les enfants étaient invités à envoyer une missive à leur auteur favori : à 9 ans seulement, Joshua a fait preuve d’une belle audace en choisissant Moore. 

 

 

 

Alan Moore n’avait bien sûr pas pu s’empêcher de répondre, en soulignant qu’il était « très heureux que tu aies apprécié autant de mes livres, d’autant plus que la plupart des lecteurs de mes livres sont aujourd’hui presque aussi vieux que moi ». Plus loin, il ajoute que se savoir lu par des lecteurs très jeunes lui apporte une certaine force, « comme prendre mes vitamines ».

 

L’auteur de Watchmen avait conseillé au jeune lecteur de lire encore plus, et ne s’était pas privé pour l’avertir des dangers représentés par « les gros éditeurs de comics peu scrupuleux » : Moore a toujours eu des relations difficiles avec DC Comics, qui a conservé les droits sur ses œuvres à son détriment.

 

« Merci de m’avoir appelé meilleur auteur de l’histoire de l’humanité », termine Alan Moore, « ce qui ne me semble pas nécessairement juste, mais je pourrais bien utiliser cette citation au dos d’un de mes livres, un jour ». Moore a tenu parole : Jerusalem, son prochain livre, actuellement en cours de traduction par Claro pour les Éditions Inculte, fera figurer la phrase de Joshua sur la quatrième de couverture de la version originale de l’ouvrage.

 

 

via The Guardian