Alfred de Musset, ce pornographe qui s'ignore (vraiment ?)

Clément Solym - 01.04.2009

Zone 51 - Insolite - Musset - pornographe - Gamiani


On se souvient du Sonnet au trou du cul rédigé à quatre mains et sans papier toilette par Verlaine et Rimbaud... On garde en mémoire ce poème érotique envoyé par Musset à George Sand, mais on n'avait jusqu'à lors pas encore remarqué à quel point le poète pouvait verser dans le contenu à réserver « strictement » aux adultes.

Fort heureusement, Pierre de Malgache, la vigie, nous signale que derrière ces mots innocents, « Poète prends ton luth et me donne un baiser », il faut peut-être rester méfiant. Et c'est fort juste, car le site Ebooks libres et gratuits, que signale le blogueur, estime en effet que Gamiani ou Deux nuits d'excès plonge dans de voluptueuses délices, qui ne sont pas destinées à tous...

« Attention, ce livre est strictement réservé aux adultes. » Diantre ! Mais alors, quel regard porter sur le reste de son oeuvre ? « Frappe-toi le coeur, c'est là qu'est le génie », contiendrait-il des messages subliminaux ? À lire, les quelques réflexions de notre confrère sur le thème, croustillant... « En outre, si on m'avait dit la semaine dernière que Musset était plus sexy que Rabearivelo, je ne l'aurais pas cru... »