Algérie : Mohamed Benchicou à nouveau frappé par la censure

Clément Solym - 19.10.2008

Zone 51 - Insolite - Benchicou - livre - imprimerie


Pour la deuxième année consécutive Mohamed Benchicou voit un de ses livres se faire censurer dans son pays natal l'Algérie. L'année dernière déjà, 'Les geôles d’Alger' avait été interdit de Salon du Livre d'Alger. Cette année c'est pire son nouveau livre 'Journal d’un homme libre' a carrément été bloqué à l'imprimerie par la police.

L'auteur explique pourtant que ce livre : « ne souffre d’aucune entorse à la réglementation. Il a été dûment enregistré auprès de la bibliothèque nationale qui, en retour, lui a délivré un numéro de dépôt légal et un numéro d’ISBN ». La police est intervenue directement dans l'imprimerie Mauguin de Blida saisissant tous les documents en rapport avec le livre et ordonnant à la directrice de l'imprimerie de stopper l'impression du livre.

Mohamed Benchicou déclare : « C’est la 2e année consécutive que la censure méchante, absurde et irréfléchie frappe mes écrits. L’an dernier, l’abus de pouvoir consistait à prohiber 'Les geôles d’Alger', du Salon du livre d’Alger et à murer le stand de mon éditeur, ce qui nous plaçait déjà dans l’outrance médiévale et le grotesque ». Le 'Journal d’un homme libre' devait paraître pour le 13e Salon International du Livre d'Alger qui se tiendra du 27 octobre au 05 novembre.