Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll traduit en emoji

Clémence Chouvelon - 22.04.2015

Zone 51 - Insolite - emoji rébus - traduction Joe Hale - Alice au pays des Merveilles


Un artiste, Joe Hale, a traduit l'œuvre de Lewis Carroll Alice au pays des merveilles sans aucune lettre, en utilisant uniquement des emoji. Les près de 27.500 mots de l'œuvre originale ont ainsi été transformés en 25.000 émoticônes. Alice au pays des merveilles n'est pas le seul « roman rébus » de l'auteur, qui a traduit de cette manière Peter Pan de J.M. Barrie, renommé pour l'occasion Neverland (Pays imaginaire).    

 

alice three

(Karen Cox CC BY-ND 2.0) 

 

 

« Ma traduction s'inspire de l'atmosphère psychédélique du film d'animation de Disney et de mes heureux souvenirs d'été à me perdre dans les rues de Londres. » explique Joe Hale, qui présente son œuvre comme « une aide visuelle pour inspirer l'imaginaire et penser le monde magique du pays des merveilles » 

 

Pour réaliser cette œuvre pour le moins originale, Hale a utilisé le jeu emoji d'Unicode 6.0, qui contient près de 700 icônes, réparties en cinq catégories. Si certains mots sont directement représentés par les icônes, comme « homme », « femme » ou « chien », d'autres sont utilisés pour leur sonorité et non pour leur apparence, de la même manière que les rébus. En anglais, le mot « bee » (abeille) peut ainsi être utilisé pour « be » (être). Pour apprécier au mieux cette adaptation, l'auteur conseille la lecture en parallèle de l'œuvre originale. 

 

L'auteur Lewis Carroll était également familier de ce genre de pratiques, utilisant les rébus pour écrire à ses correspondants. Sur son site, Hale décrit cette pratique comme de la « cryptopictographie » : « Un style d'écriture que j'ai développé en utilisant les emoji. La cryptopictographie adapte une pratique d'écriture-image décrite par William Burroughs dans son livre The Job (Le travail) qui utilise un système de hiéroglyphes égyptiens simplifiés. Le but de ce système est de “commencer à penser en images et plus en mots” ».      

 

Alice au pays des merveilles n'est pas la première « œuvre emoji » d'Hale, qui a déjà traduit de cette manière le Peter Pan de J.M. Barrie, renommé pour l'occasion en Neverland (Pays imaginaire). Les posters des deux adaptations en emoji d'Alice au pays des merveilles et du Pays imaginaire de Peter Pan par Hale sont disponibles sur son site pour 29.95 $. 

 

Et grosso modo, cela donne ça :