Allemagne : Des distributeurs de cigarettes qui renferment des livres

Clément Solym - 12.05.2010

Zone 51 - Insolite - attirer - passants - attendre


Fumer tue, c'est connu. Ne pas fumer ne rend pas immortel, ça l'est moins. Mais se dire que lire vous empêche de fumer, cela devient carrément original. C'est pourtant ce qu'un éditeur veut faire passer comme message - avec d'autres, bien entendu.

Situé à Hambourg, la maison Automatenverlag a rénové d'anciens distributeurs de cigarettes, collés un peu partout dans les rues, et les a transformés en machines à livres.


Pour quatre euros, le quidam de passage peut ainsi se procurer des textes écrits par des auteurs locaux - que ce soit de la poésie, des bandes dessinées ou des guides de voyage.

La mécanique en est robuste, les poignées solides et le tout très artisanal, signale l'éditeur. Évidemment, les livres ont été adaptés au format paquet de cigarettes, mais le tout a été pensé pour provoquer l'envie de la lecture. En outre, les livres sont aussi disponibles sur Internet.

Selon Bettina von Bülow, la femme derrière cette idée, ces machines sont disposées aux endroits stratégiques, là où le public attend, là où il passe - et où il passe le temps en attendant. Alors forcément, on espère bien en séduire un ou deux au passage...

Aucun problème en vue, comme pour cet éditeur dont les livres ressemblaient un peu trop à des paquets de cigarettes ? Oui, parce que lui s'est carrément fait interdire la commercialisation de ses bouquins...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.