Amazon.com s'emballe pour une mouche

Clément Solym - 26.04.2011

Zone 51 - Insolite - amazon - livre - cher


Michael Eisen est professeur de biologie à l'Université californienne de Berkeley. Souhaitant acheter sur Amazon.com un livre sur la génétique de la mouche (Peter Lawrence, The Making of a Fly, Blackwell science, 1992), il se voit proposer l'ouvrage à 23.698.655,93 de dollars, frais d'expédition non compris !

Amazon.com disposait de dix-sept exemplaires : quinze en occasion, à trente-cinq dollars, et deux neufs, à un million de dollars. Surpris, Michael Eisen a relevé les prix des livres chaque jour.

Un système pernicieux


L'expert scientifique a alors constaté que les prix de la librairie Amazon.com étaient ajustés mécaniquement par deux entreprises, Profnath et Bordeebook, suivant un algorithme dessinant une spirale infinie.


Sans avoir de fonction d'estimateur. (source) Profnath définirait un tarif légèrement inférieur à celui de son concurrent, et Bordeebook se baserait sur un prix supérieur, soit que, n'ayant pas le livre en stock, l'entreprise puisse l'acheter au premier avec un bénéfice, soit que, croyant bénéficier d'un service de meilleure qualité, ses clients préfèrent payer plus !

Un argument contre le machinisme


Michel Eisen ignore en revanche pourquoi les robots ont ainsi perdu le contrôle du système durant plusieurs jours : le tarif du livre épuisé s'est élevé à vingt-trois millions de dollars, avant de redescendre à cent six dollars.

Le chercheur a vu dans cette péripétie une démonstration de la nocivité du machinisme : Amazon n'a apparemment pas prémuni ses clients contre les risques opérationnels liés aux défaillances de ses systèmes électroniques. Themis Trading comparé l'événement aux incidents causés par les robots des marchés financiers. (via The Mistrading)

Pour les parcimonieux amateurs de génétique des drosophiles, le livre de Peter Lawrence est consultable à la Bibliothèque nationale.