medias

Amazon et Big Brother : Le Kindle, incarne le monstre d'Orwell

Clément Solym - 21.07.2009

Zone 51 - Insolite - Amazon - Big - Brother


C'est l'affaire du siècle depuis dimanche : la disparition de deux livres de George Orwell non seulement dans les étals d'Amazon, mais également des Kindle d'où les ouvrages avaient été achetés vient de faire trois fois le tour du net. Si les explications ont depuis fleuri - éditeur n'ayant pas les droits de distributions des ouvrages, Amazon qui joue à la karsherisation totale - reste que les oeuvres touchées ne manquent pas de piquant.

En effet, supprimer La ferme des animaux, ouvrage où il est question des régimes totalitaires et qui fut refusé pour trotskysme par l'éditeur, en 1944, est déjà assez amusant en soi. Finalement, la manière dont les livres ont été supprimés rappellerait sans peine du Farenheit 451, les autodafés en moins, la redoutable efficacité en plus.

Kindle et Big Brother, même patron ?

Mais là où ça se corse, et qu'on en vient à se tenir les côtes pour ne pas hurler de rire, c'est en constatant que 1984 fait aussi partie du lot. Sommairement, Big Brother, le personnage surveille tout cet univers asceptisé du livre. Omniscient, omnipotent et plus si affinités, il a des taupes partout et des espions efficaces. Or il incarne surtout la surveillance à distance, et nombre de propriétaires de Kindle ne se sont pas privés de sourire en remarquant combien l'intervention d'Amazon avait quelque chose de big brotheresque.

Le Kindle comme outil de surveillance des lectures de tout un chacun ? Soumis potentiellement au Patriot Act, dont on ne sait toujours pas ce que Barack Obama en fera ? Voilà qui est assez épicé, en effet. Car il faut pointer une fois de plus, et avec vigilance, le lien qui relie Amazon à son appareil : permettre l'envoi de mises à jour est intéressant ; prendre le contrôle de l'appareil pour en supprimer des fichiers à loisir, cela incite à une certaine paranoïa. Finalement, quelle est l'emprise qu'Amazon peut avoir sur son Kindle ?

Corollaire : qu'est-ce que les consommateurs ont réellement acheté comme lecteur ebook ? Corollaire bis : Souhaite-t-on réellement un lien de ce style pour nos machines en Europe ?

On s'arrête là ?



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.