Amazon fermera, malgré la mise en vente par son propriétaire

Clément Solym - 30.05.2008

Zone 51 - Insolite - librairie - Amazon - Minneapolis


Depuis février, Barb Welser sait bien que la pente sera dure à remonter pour Amazon Bookstore Coop. Sa boutique, qui est la plus ancienne des librairies féministes sur le territoire étatsunien en général, et dans la ville de Minneapolis en particulier.

La fin de la fin

La fin redoutée est ainsi annoncée pour le mois de juin, et les portes ne s'ouvriront plus pour les neuf employés à compter du 1er juillet. Depuis 1970, l'établissement avait connu plusieurs déménagements qui ne l'ont pas aidé à maintenir le cap. Dans un email, le propriétaire s'explique :

« Nous, comme de nombreux autres libraires indépendants, avons tenté de lutter contre la prolifération des chaînes et des mégarevendeurs — vous savez qui ils sont. On ne peut plus continuer », conclut-il. La mise en vente n'aura donc pas trouvé d'acheteur.

De l'histoire de la librairie, on retiendra l'affaire qui en 1999 l'avait opposé à Amazon.com pour utilisation abusive d'une marque déposée et protégée. Le procès s'était clos sur un accord, dans lequel Amazon.com acceptait de verser un montant non dévoilé au libraire « de brique et de mortier ».