Anatoli Pristavkin, le romancier russe décédé

Clément Solym - 21.07.2008

Zone 51 - Insolite - Anatoli - pristavkin - URSS


Anatoli Pristavkin avait oeuvré pour l'abolition de la peine de mort et largement tenté de promouvoir une communication interculturelle. Le romancier s'est éteint le vendredi 11 juillet, à l'âge de 76 ans.

Avec 26 romans à son actif, une réputation qui s'était forgée sur ses descriptions de la dure réalité du système russe durant l'époque URSS, son oeuvre a été traduite en 20 langues et 4,5 millions d'exemplaires ont été vendus à travers le monde.

L'orphelin du Caucase avait largement puisé dans sa propre expérience pour donner vie à ses livres, tout particulièrement 'Nochevala tuchka zolotaya', paru en 19856 et porté au cinéma en 1989 par Sulambek Mamilov.

Durant son mandat politique de président de la Commission présidentielle pour la grâce, entre 1992 et 2001, il accorda à 70.000 prisonniers de ne pas subir la peine de mort. Vladimir Poutine s'est ainsi exprimé pour marquer la disparition de l'homme : « Anatoli Ignatyevich (Pristavkin) a vécu sa vie de manière extrêmement digne, maintenant une foi dans les idéaux humanitaires et dans le triomphe de la justice. »