Après Paris sous les bombes, Gallimard sous les alertes

Clément Solym - 02.07.2008

Zone 51 - Insolite - alerte - bombe - Gallimard


Ce serait la seconde fois depuis le début du mois d'avril, le 23 précisément que Gallimard a été victime d'une alerte à la bombe, a appris Le Parisien, par l'intermédiaire d'un policier amateur de lecture. Ou peut-être pas. On l'ignore en fait.

Reste qu'hier matin, vers 8h40, le 5 rue Sébastien Bottin a dû évacuer dare-dare, pour permettre une fouille prolongée des locaux du 7e arrondissement parisien. Chiens policiers et policiers policiers ont ratissé la bâtisse, fort heureusement en vain.

C'est désormais vers la brigade de répression de la délinquance contre la personne que les regards convergent. La BRDP, division de la police judiciaire va mener son enquête pour savoir le fin mot de l'histoire.

Peut-être un opposant à Antoine Gallimard qui voulait témoigner son mépris pour le prix unique du livre. Mais cela reste une théorie. Farfelue, effectivement.