Astérix : Le Figaro tombé dans la potion magique du scoop

Clément Solym - 26.09.2011

Zone 51 - Insolite - astérix - scoop - ferri


Dans l'exercice du journalisme, il y a un écueil bien connu : le goût du scoop. Cette info exclusive que personne ne détient, que l'on se bichonne, que l'on entretient et que l'on ménage. Et aucune rédaction n'y échappe. Aucune.

Il existe différentes manières d'obtenir un scoop : soit un accord avec la société qui veut ménager son effet, soit un travail d'investigation plus ou moins long et méticuleux.

Et puis, il y a cette info que l'on obtient, et qui au milieu de toutes les informations sur un même sujet, semble réellement différente, autre. Une info originale, complètement originale, qui va provoquer un envoi massif d'emails aux rédactions du pays, pour informer que, « oui, c'est nous qu'on l'a, nous exclusivement »... Ou pas.


En l'occurrence, Le Figaro, au sortir de la réunion où Hachette Livre célébrait les 350 millions de ventes d'albums d'Astérix, a cru détenir un scoop. Celui du nom du nouveau scénariste.

Et pour cause : la dépêche diffusée par l'AFP faisait bien état du mystère entretenu par le scénariste autour de ce nom. Un mystère bien étrange puisque le magazine Casemate en avait fait état fin juillet, relatant un entretien avec Uderzo.

L'auteur avait même souligné : « Un garçon plein de talent. J'ai adoré son album de De Gaulle à la plage, superbe caricature du Général. » On connaissait aussi le nom de Frédéric Mébarki, dessinateur depuis quelques années déjà aux côtés d'Uderzo. La presse avait d'ailleurs amplement relayé l'information à ce moment...

Contactées par ActuaLitté, les éditions Albert René nous confirment qu'il n'y a « pas de successeur officiel au travail d'Uderzo ni de Goscinny. Aujourd'hui, Albert Uderzo travaille sur le prochain album pour la première fois avec une équipe, et aucun nom de remplaçant n'a été donné. Toute personne qui serait mentionnée ne serait que le fruit d'une rumeur ».

C'est donc en s'appuyant sur le titre de la dépêche AFP - Le père d'Astérix, Albert Uderzo, dit avoir trouvé un successeur -, et l'angle adopté que Le Figaro.fr a cru avoir déniché une information inédite... qui avait au moins deux mois.

La rédaction du prestigieux quotidien n'a pas, à l'heure où nous publions cet article, voulu répondre à nos questions.