"Au début, tu vois Ken et Barbie qui minaudent main dans la main."

- 21.06.2013

Zone 51 - Insolite - mariage gay - adoption - couples homo


Bon... faut que l'on avoue : Mémé Cornemuse, voulant nous faire une surprise, a décidé de taper ses mémoires toute seule. Mais n'étant pas férue d'informatique, elle n'a pas compris que l'écran reste noir. Oui, allumer l'ordinateur ne lui avait pas traversé l'esprit, ce qui explique l'absence de texte hier. Mais qu'à cela ne tienne, on vient de lui en fournir un, qui fonctionne, et nous sommes contents de publier la suite de ses mémoires...

 

 

De jour, comme de nuit, Mémé fait des émules

 

 

Le mariage ça me connaît. J'ai donné dans l'panneau. Regrets éternels. Martine à la plage, mais la mer est polluée. T'as les tongs dans l'mazout. Bon, il reste les mouettes et tant qu'elles te chient pas sur la gueule, la vie est belle. Des fois, je rêve qu'un rafiot vient me chercher. Mais s'il coule pas au milieu des flots, il m'emmène sur une île où je m'emmerde au bout de 3 jours. Comme Ton Hawks avec son ballon. Sauf que le mien il est pété. Alors, je cause à mes paluches. Je leur enfile mes chaussettes et je les appelle Bob et Bobette.

 

Moi j'suis pour le mariage homo. Y a pas de raison qu'il y ait que les hétéros qui s'en prennent plein la tronche. Tous en route vers le champ de mines ! Idem avec l'adoption. J'suis à fond pour. T'as qu'à voir dans l'immeuble où j'suis bignole comme disent les parisiens.

 

Au début, tu vois Ken et Barbie qui minaudent main dans la main. Et ça se bécote dans les escaliers, et ça pousse des cris de cacatoès en plein milieu de la nuit, puis ça pond des mouflets et alors bonjour tristesse, hein ! Ca rigole moins dans les chaumières. Tu vois la poule qui commence à perdre ses plumes tellement elle est crevée et le coq qui va chanter au bistrot au lieu de rentrer dans le poulailler. Mais qu'est-ce qu'ils ont les gens à vouloir se reproduire ? T'as vu l'oncle Alfred sur sa peau de mouton comment qu'il est devenu ?

 

Moi les bébés ça me gave. Ca pleure, ça chie, ça bouffe. « Oh qu'il est mignon ! Il a fait risette ! » Après, ça devient des ados qui te détestent « phase de construction » qu'ils disent les psys. Ah ça eux, j'les aime pas non plus. Sont plus dingues que leurs patients. Sont pas capables de se soigner eux-mêmes et ils vont te dire ce que tu dois faire pour aller mieux. Et par-dessus le marché, y se font payer bonbon. Un jour, j'ai trouvé un bouquin sur la poubelle. Je l'ai pris pour caler ma table.

 

Mais avant j'ai regardé ce que c'était, des fois qu'il y aurait eu un billet de cinquante comme marque page. Ca arrive. Mon oncle Roger y faisait ça pour pas qu'ils se chiffonnent. Même que des fois, il passait ses dimanches à les repasser dans son grenier. Y'en a qui s'emmerdent pas. Moi j'dis tant qu'on a une occupation, on fait pas chier les autres. Donc, le bouquin y s'appelait « Bonjour bonheur » ! Si c'est pas un titre con, ça ? Pocahontas loves Bambi. Et le mec qui a écrit ça, tu sais comment y s'appelle ? Ken ! Pareil que le gogol à Barbie.

 

Les dernières aventures 

de Mémé Cornemuse

Déjà rien qu'à voir sa gueule en dos de couv. tu te pisses dessus ! «  12 sentiers vous guidant vers les plans de la conscience supérieure d'amour inconditionnel et d'unité ». Oufti ! 200 pages pour te dire que tu dois te libérer de tes contraintes et que tu t'acceptes comme t'es. J'ai pas eu besoin de pécho ça dans un bouquin pour le savoir hein ! Suffit que t'aies un neurone et ça te paraît évident. J'ai une question pour un champion : et le serial killer alors, qu'est-ce qu'il fait s'il lit ce bazar ? « Acceptes-toi comme tu es »…

 

Si Landru avait eu cette bible du peace and love entre les paluches, il serait mort dans l'allégresse. Non mais je rêve ! Y a des bouquins qui te bourrent le mou avec des chamallows. Vaut mieux fumer un tarpé. 

 

Moi j'dis qu'il faut assumer ses folies. Y a rien d'autre. Regarde Jean-Claude, il a tout compris, lui. Normal, il est belge, like me. Le meilleur médoc, c'est la dérision. Aujourd'hui, les gens y se prennent la tête avec des conneries.

 

Le bouquin sur DSK, je l'ai mis sur mon buffet, à côté de la photo dédicacée d'Annie Cordy, mon idole. Joyeux bisous à mémé Cornemuse qui m'amuse qu'elle a écrit. Ca c'est une tof meï ! Elle pète le feu ! J'ai raconté à tout le monde que je connaissais DSK perso. Avec un petit sourire qui en dit long. Au-dessus du bouquin, j'ai scotché un prospectus du Sofitel, histoire de prouver que je racontais pas des bobards. Et ben depuis, on me cause avec des virgules de chez Cartier !

 

Faut peu de choses aux gens.

Mais comme il me reste un tout petit chouia d'espoir en l'humanité, je me dis que c'est peut-être à cause d'Annie Cordy.

 

 

Mémé a même ouvert une page Facebook, si ça vous intéresse